#0.8

#0.8

47 minute(s) de lecture

#0.8 / JANVIER 2016

Nouvelle année, nouveau mode opératoire !

L’an dernier, suite à mes changements de nom de domaine & d’hébergement, j’ai essayé d’innover dans la continuité : cette année, je procède aux ajustements qui me permettent d’avancer plus sereinement : cette nouvelle formule est faite j’espère pour durer dans le temps (mais elle ne devrais plus inclure de dossiers qui ferons l’objet de billets dans le blog correspondant)


 

1/ L’actualité du mois écoulé :

En plus des extraits de billets rediffusés via mon inséparable shaarli au cours du mois de janvier qui vient de se terminer, exceptionnellement, je vais « déborder » un peu sur la fin 2015 … pour essayer de ne rien manquer depuis les derniers numéros #x.7.

Le mois prochain, il ne devrait donc n’y avoir que des extraits de billets rediffusés au cours du mois de février … & ainsi de suite théoriquement le 7 de chaque mois !

Vue la quantité de billets à rediffuser ici, je vais donc réduire ce mois-ci un peu mes commentaires (que je ne laisserais que pour les infos sur lesquels j’ai quelque-chose d’important à dire)

@ INFOLIBRE (liens/titres) (|extraits) (commentaires éventuels)

@ 2015 :

Je ne pouvais pas commencer cette série sans relayer cette superbe campagne de l’April : Que la force soit avec vous !

@ Rejoignez la rébellion – adhérez à l’April | April

20151202-autocollant-campagne-adhesion-sw
Cela aurait tout aussi bien pu se dérouler il y a longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine, mais cela se passe ici et maintenant. Le nombre d’apriliens rebelles à l’Empire privateur a régulièrement augmenté et leur origine s’est diversifiée, que ce soit les personnes physiques ou les entités morales. Les prochaines années s’annoncent cependant encore plus exigeantes et l’issue des duels engagés contre l’Empire dépendra de nos capacités d’adaptation, de mobilisation et d’action. Passez à l’action, rejoignez dès maintenant la rébellion.

@ April | Campagne | Plus facile

Plus facile, plus rapide, plus séduisant est le côté obscur ; mais pas plus fort, il est.

Les prochaines années s’annoncent encore plus exigeantes, et l’issue des duels engagés contre l’Empire dépendra de la capacité d’adaptation, mais surtout de mobilisation et d’action. Pour cela l’April poursuit la résistance afin de combattre le côté obscur de la Force qui s’arroge trop souvent le pouvoir.

Voici maintenant quelque-chose d’attendue de longue date pour concurrencer « office 365 » & en attendant un éventuel Libre Office OnLine …

@ Sortie de OnlyOffice Enterprise Edition – LinuxFr.org

OnlyOffice a annoncé, ce 19 novembre 2015, la sortie de la version commerciale de la suite bureautique libre (déjà présentée sur LinuxFr.org, sous licence AGPLv3) : OnlyOffice Enterprise Edition. Bien que la version soit payante, le plan tarifaire gratuit est prévu pour des équipes de 5 personnes.

Vous trouverez ci-après quelques billets concernant certains choix douloureux effectués par Mozilla :

@ ce qui a tué Thunderbird | spirale digitale

Thunderbird est un client email. Un client email, c’est un truc de vieux, un outil inconnu de la plupart des gens qui consultent leurs emails sur le web via leur portail (gmail, hotmail, yahoo…). De plus, les emails sont maintenant majoritairement consultés sur les mobiles. Et sur ces mêmes mobiles, les emails sont remplacés par les messageries instantanées de type Whatsapp, Viber ou Facebook Messenger.

Alors oui, quel futur pour un client mail ? Quel intérêt d’avoir un client lourd installé sur son ordinateur ?

@ Firefox OS presque mort : mais que veut faire Mozilla ? – Business – Numerama

En annonçant l’arrêt des smartphones sous Firefox OS et un développement réorienté vers les objets connectés, Mozilla continue de rendre toujours plus illisible sa stratégie. Mais en a-t-il encore une ?

@ Discussion entre Thunderbird et la Fondation p≡p par @pscoffoni – Philippe Scoffoni

Après avoir soufflé le froid, voilà un peu de chauds pour notre client de messagerie libre préféré Thunderbird. Des discussions ont lieu entre la fondation p≡p (prononcez pep) et le Conseil Thunderbird afin de trouver des modalités d’accord pour un éventuel rapprochement. La fondation a fait une proposition pour financer Thunderbird. Un aide visiblement liée à intégration de la technologie p≡p.
p≡p c’est quoi ?

Et voici l’annonce de la sortie de la dernière version d’un environnement de bureau / gestionnaire de fenêtres que j’apprécie :

@ Enlightenment 0.20.0 | QuebecOS

Une nouvelle version de Enlightenment a été annoncée la semaine dernière. La nouvelle version, 0.20.0, offre plusieurs caractéristiques intéressantes, y compris un nouveau gadget de mixage audio et un support amélioré FreeBSD. « La fin du cycle de développement E20 est enfin arrivée, avec 1.890 correctifs soumis par plus de 50 développeurs durant 441 jours… Je tiens à remercier personnellement tous ceux qui ont contribué, que ce soit par soumission des patches, rédaction de documentation, rapport de bug, ou simplement fourni un retour d’expérience sur IRC.  » La nouveauté qui semble la plus intéressante est le plein support Wayland. Wayland est le remplaçant prévu pour le logiciel d’affichage de X et le support pour Wayland a été ajouté à des distributions de pointe telles que Fedora et Kaos.

Ci-après, une petite proposition intéressante pour les fêtes :

@ Et si vous changiez d’OS pour Noël ? | Tuxicoman

Microsoft Windows XP et Office 2003 sont arrivés en fin de vie en 2014. Le mois prochain, Internet Explorer 7,8,9 et 10 seront déclarés morts par Microsoft. Il serait peut-être temps de faire une mise à jour logicielle pour éviter de vous prendre rapidement un virus pendant l’hiver.

Pourquoi ne pas en profiter pour essayer d’installer Linux ? Ça ne coûte qu’un peu de temps, même pas d’argent. Ça ne demande pas vos données personnelles en échange (coucou Windows 10). C’est robuste et sécurisé. La seule chose que vous risquez, c’est de l’adopter.

@ 2016 :

Obligatoirement, je vais vous parler de logiciels libres & de distributions GNU/Linux dans cette rubrique … mais aussi de membre de ces communautés de passionnés d’informatique libre !

@ Les logiciels libres conseillés par l’État pour 2016 – Tech – Numerama

Depuis 2012, l’État publie une liste de logiciels libres recommandés afin qu’elle puisse servir aux administrations. Celle-ci comprend des programmes très connus du grand public, comme Firefox et VLC, mais aussi des outils bien plus pointus.

@ Plop Linux 4.3.1 | QuebecOS

Elmar Hanlhofer a annoncé la libération de Plop Linux 4.3.1, la dernière version stable de la distribution conçue (entre autres tâches) pour le sauvetage de données, la restauration du système et les sauvegardes.  »

@ Darktable 2.0 : traitement et gestion de photographies – LinuxFr.org

À peine plus d’un an après la version 1.6, la version 2.0 de darktable est sortie pour le réveillon, le 24 décembre 2015.

Darktable est un logiciel de gestion et d’édition de photographies, spécialisé dans le traitement d’images brutes (RAW). Il permet d’un côté de gérer une collection de photographies (classement, notes avec un système d’étoiles de 0 à 5, étiquetage, recherche, le tout indexé dans une base de données), et de l’autre de faire de l’édition d’image non-destructrice.

@ In memoriam : Ian Murdock (1973-2015) – LinuxFr.org

C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Ian Murdock, âgé de seulement 42 ans.

Pilier du logiciel libre, Ian avait lancé la distribution Debian GNU/Linux en 1993, puis Progeny en 2001. Par la suite il travailla pour Sun jusqu’à la fusion avec Oracle et s’activait depuis quelques temps pour Docker.

@ 2016 : l’année du changement – HandyLinux – Le Blog

2016 sera l’année du changement pour HandyLinux  :

mercredi, dyp a annoncé son départ de notre forum, et une fois HandyLinux-2.3 distribuée, je m’en vais vers des cieux plus bruyants… mes 5 enfants

don’t panic je vous laisse entre les mains de Thuban et Starsheep qui se sont proposés pour assurer la relève. ils ont toute ma confiance pour donner à HandyLinux une nouvelle impulsion, une jeunesse que le vieux dyp et moi n’avons plus .

un sage a dit « donne de l’eau à un homme, tu épancheras sa soif pour une journée. apprend lui à creuser un puits, il n’aura plus jamais soif. ».. ou un truc du genre… ça faisait super philosophe … bref… je suis en train de réaliser le tutoriel complet de la construction d’HandyLinux afin d’assurer la transition dans les meilleures conditions.

HandyLinux est un beau projet qui mérite d’accueillir de nombreux contributeurs aux avis différents. cela fait maintenant plus de deux ans que je contribue à ce projet, et comme l’a si bien dit mon dyp, j’ai commencé à faire « comme à la maison » et j’ai oublié que je n’étais pas chez moi

HandyLinux est un projet Collégial et il est temps que cette collégialité s’exprime au-delà du forum.

@ Podcasting : Le Ubuntu Podcast débarque avec la nouvelle année – alterlibriste

Bonne année à tous !

Un petit billet pour signaler l’arrivée d’un nouveau podcast sur le libre, le Ubuntu Podcast qui vient de sortir son numéro 0.

En général, je ne fais pas de billet détaillé avant d’avoir entendu 2 ou 3 épisodes pour avoir un avis sur l’ambiance et la continuité des émissions donc je ferai un billet plus détaillé avant le printemps si je continue à l’écouter.

Forcément, vu son nom, on sait de quelle distro cela va parler et tout ce qui tourne autour. Ceux qui aiment détester Canonical pourront donc prendre un grand plaisir à en dire du mal.

J’ai trouvé le ton et le format de ce numéro 0 plutôt bien abouti et les sujets abordés intéressants, me donnant même envie de tester le tant attendu Unity 8.

Le ton est très détendu et relax avec un humour pince sans rire qui rappelle l’ambiance du regretté Bazingcast.

Dispo en version vidéo ou audio selon vos préférences, faites-vous votre idée et on en rediscute.

@ Découvrir Linux, cours d’introduction pour les débutants | Raspbian-France

Aujourd’hui nous vous proposons un tutoriel qui tient plus du cours que du guide d’installation.

En effet, nous faisons très souvent des tutoriels proposant à nos lecteurs l’installation ou la configuration de logiciels sous Linux. Cependant, nous recevons également très régulièrement des mails de personnes désireuses de découvrir la Raspberry Pi mais qui se sentent bloquées par le fait qu’elles ne connaissent pas Linux.

@ Deepin 15 | QuebecOS

une toute nouvelle libération de Deepin, une distribution de plus en plus populaire développée en Chine et avec l’environnement de bureau Deepin est maintenant officiellement disponible. Deepin 15 ajoute de nouveaux effets sonores au système, Qt alimente le bureau pour remplacer l’implémentation HTML5+WebKit mise en œuvre précédemment, Mutter est maintenant utilisé comme le gestionnaire de fenêtres, le noyau Linux 4.2 est utilisé, systemd a remplacé Upstart, Bash est maintenant le shell par défaut plutôt que Zsh, GCC 5.3.1 est le compilateur de base et de nombreux autres changements. Fondamentalement différente, elle utilisait auparavant une base Ubuntu mais est basée maintenant sur Debian Sid. La réécriture de l’interface de bureau dans Qt est également un gros changement. Plus de détails sur Deepin 15 peuvent être trouvés via le blog Deepin.

@ Debian 8.3 | QuebecOS

Debian 8.3 a été libéré, il s’agit de la troisième mise à jour stable de Jessie. Debian 8.3 contient plusieurs mises à jour de paquets stables, y compris des correctifs pour Apache, une nouvelle version en amont du pilote fglrx-driver, des correctifs à glibc, un nouveau paquet de daemons HyperV dans linux-tools, de nouvelles versions de pilotes propriétaires NVIDIA, une nouvelle version de PHP5, et bien d’autres mises à jour de paquets avec des corrections. Pour plus de détails sur les mises à jour de paquets trouvés dans Debian 8.3, voir l’annonce posté sur Debian.org.

@ HandyLinux 2.3-Ian est disponible – HandyLinux – Le Blog

Qui dit nouvelle version de Debian, dit nouvelle version de HandyLinux ! Celle-ci, bien qu’elle soit une version mineure, comporte énormément de nouveautés, pour votre plus grand plaisir ! Elle porte le nom « Ian », en hommage à Ian Murdock, créateur de la distribution Debian, sans qui HandyLinux n’existerait pas. Qu’il repose en paix.

Comme nous vous l’indiquions dans le précédent article, la publication de cette version de mise à jour est aussi le moment qu’ont choisi arpinux et dyp pour transmettre le flambeau à une nouvelle équipe, pour le développement et le forum. C’est donc un nouveau départ, plus de deux ans après le début de l’aventure.

@ HandyLinux 2.3 : c’est une évolution ? Non Sire, c’est une révolution ! – Le Weblog de Frederic Bezies

En reprenant et détournant une phrase célèbre attribuée à François XII de La Rochefoucauld accessoirement Duc de Liancourt (1747-1827), j’ai voulu introduire ainsi l’article sur la HandyLinux 2.3. Après avoir parlé de la HandyLinux 2.2 en septembre 2015 qui introduisait une image ISO en 64 bits, la 2.3 qui est sortie le 22 janvier 2016 pourrait correspondre à cette citation.

Sur l’article de blog annonçant la sortie de la Handy Linux 2.3, nom de code « Ian » pour Ian Murdock, fondateur de la Debian GNU/Linux, mort fin 2015, on apprend que nombre de nouveautés répondent à l’appel : nouvel handy menu, un gestionnaire de logithèque simplifié, un nouveau thème, un outil d’assistance avec une série de guide à suivre en cas de problème, un gestionnaire de mise à jour maison, et surtout le passage à une base Debian GNU/Linux 8.3 et un rétroportage du panneau, depuis la Debian GNU/Linux testing, de Xfce 4.12 (pour améliorer l’accessibilité). Sans oublier la migration de Slim vers LightDM. Autant dire que les notes de migration sont les bienvenues.

Un autre changement est le remplacement de l’équipe fondatrice par un grand nombre de membres de la communauté HandyLinux. On peut interpréter ceci comme un signe de maturité de la part de ce projet encore assez jeune.

@ Libre en Fête 2016 : découvrir le logiciel libre à l’arrivée du printemps | April

libre en fête 2016Pour la seizième année consécutive, l’initiative Libre en Fête est relancée par l’April. Entre le vendredi 5 mars et le dimanche 3 avril 2016 inclus, dans une dynamique conviviale et festive, des événements auront lieu partout en France pour permettre au grand public de découvrir les logiciels libres. La thématique optionnelle de cette édition étant « la priorité au logiciel libre au quotidien ».

@ LMPC (liens/titres) (|extraits) (commentaires éventuels)

@ 2015 :

Comme vous le constaterez, les principaux sujets évoqués « en vrac » ci-après sont le revenu de base, le projet de loi sur le numérique, l’écologie & l’état d’urgence … assez diversifié !

@ Le revenu de base est-il en train de s’imposer en Europe ?

Les 20 et 21 novembre derniers, un colloque européen sur le revenu de base s’est tenu à Budapest, organisé par le mouvement hongrois pour un revenu de base (FNA) et par le réseau européen (UBIE). Beaucoup d’intervenants venus des quatre coins d’Europe, et parfois de plus loin, nous ont permis de constater que l’idée du revenu de base fait son chemin, avec des évolutions très concrètes dans plusieurs pays.

@ La loi Lemaire pour une République numérique est déposée – Politique – Numerama

Axelle Lemaire a présenté mercredi en Conseil des ministres son projet de loi sur la République numérique, qui sera débattu dans les prochaines semaines ou les prochains mois au Parlement.

@ Accord à la COP21 : même sur une planète morte, le commerce international devra se poursuivre sans entraves – Basta !

Alors que la conférence sur le climat doit s’achever ce samedi, un nouveau brouillon d’accord a été rendu public le 10 décembre. Toute référence aux secteurs de l’aviation et du transport maritime, qui constituent presque 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, a disparu. Au même moment, l’Observatoire européen des entreprises révèle un document interne de la Commission européenne dans lequel elle promet d’éviter « toute mention explicite du commerce » dans le futur accord de Paris. En clair, les règles du commerce doivent prévaloir, même au prix de la planète.

@ Bon allez, je vais voter | JCFrogBlog4

Je ne supporte plus qu’on fasse la morale aux uns ou aux autres selon qu’ils votent ou non. Chacun fait ce qu’il veut, sinon nous sommes des moutons, on n’a pas à préjuger des raisons de chacun qui sont si diverses.

Pardon les votants, mais en ce qui me concerne les articles et les débats les plus réfléchis sont à mon gout chez les abstentionnistes.

Je me positionne dans le camps de ceux qui pensent que notre système représentatif archaïque n’est pas démocratique, que ce scrutin est une arnaque aristocratique qu’il faut dénoncer et combattre.

@ L’état d’urgence : « Une arme redoutable tournée contre la démocratie et la justice sociale » – Basta !

Atteintes à la liberté de réunion et de manifestation, assignations à résidence, condamnations… L’instauration de l’état d’urgence depuis le 13 novembre ne se limite pas à la répression du terrorisme. Il frappe aussi des personnes dont le seul crime est leur activité dans les mobilisations sociales dans son ensemble. Si l’état d’urgence est inscrit noir sur blanc dans la Constitution comme le souhaite le gouvernement, ce serait « une arme redoutable tournée contre la démocratie et la justice sociale », alertent plusieurs syndicats, associations et partis politiques.

@ Lancement du chantier de simplification des minimas sociaux

Sur demande du gouvernement dont une des priorités est de s’attaquer à la complexité des minimas sociaux, le député Christophe Sirugue (PS) vient de réunir pour la première fois son groupe de travail. L’objectif annoncé est de simplifier et d’harmoniser différents mécanismes actuels d’aide sociale.

@ Le rapport annuel du Secours catholique évoque le revenu de base – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Comme chaque année, le Secours catholique a récemment publié son rapport annuel sur l’état de la pauvreté en France. Établi grâce aux données collectées auprès des 600 000 personnes reçues dans les centres d’accueil, il offre une analyse précieuse de la situation des plus démunis. Le tableau dressé cette année est sans équivoque : l’extrême dénuement frappe un nombre toujours plus important de personnes sur le territoire et la protection sociale censée y répondre échoue largement.

@ Sortir de l’état d’urgence | La Quadrature du Net

Paris, le 17 décembre 2015 — Après l’appel « Nous ne céderons pas ! », une centaine d’organisation ont rendu public le texte « Sortir de l’état d’urgence » au cours d’une conférence de presse, le 17 décembre 2015.

En réaction à l’horreur des attentats, l’état d’urgence a été décrété par le gouvernement, puis aggravé et prolongé pour une durée de trois mois. Nos organisations ont immédiatement exprimé leurs craintes vis-à-vis de ce régime d’exception ; ces craintes sont aujourd’hui confirmées par l’ampleur des atteintes aux libertés constatées depuis quelques semaines. Nous assistons à un véritable détournement de l’état d’urgence qui cible également des personnes sans aucun lien avec des risques d’attentat. Ces abus doivent cesser.

@ 2016 :

Cette nouvelle année, les mêmes sujets reviennent sur le devant de la scène politique !

Concernant l’état d’urgence, j’aurais de quoi en faire un coup de gueule & un dossier … voire même une nouvelle composante (ce que je ferais peut-être en fonction de l’évolution du sujet dans les semaines à venir)

Fort heureusement, il y a également de bonnes nouvelles du coté du revenu de base … j’ai hâte qu’il soit enfin mis en place …

@ Sortir de l’état d’urgence | La Quadrature du Net

Paris, le 17 décembre 2015 — Après l’appel « Nous ne céderons pas ! », une centaine d’organisation ont rendu public le texte « Sortir de l’état d’urgence » au cours d’une conférence de presse, le 17 décembre 2015.

En réaction à l’horreur des attentats, l’état d’urgence a été décrété par le gouvernement, puis aggravé et prolongé pour une durée de trois mois. Nos organisations ont immédiatement exprimé leurs craintes vis-à-vis de ce régime d’exception ; ces craintes sont aujourd’hui confirmées par l’ampleur des atteintes aux libertés constatées depuis quelques semaines. Nous assistons à un véritable détournement de l’état d’urgence qui cible également des personnes sans aucun lien avec des risques d’attentat. Ces abus doivent cesser.

@ Au sommaire de la 86e lettre de liaison de l’AIRE – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Fondée par Yoland Bressson et présidée par Marc de Basquiat, l’Association pour l’Instauration d’un Revenu d’Existence (AIRE) vient de publier sa 86e lettre de liaison.

Au sommaire de ce numéro, trois textes destinés à nourrir la réflexion menant au Revenu d’existence. Observant l’évolution de la protection sociale des pays européens,  constate l’émergence de droits sociaux individualisés et universels, du fait de l’évolution des structures familiales et des formes de travail. Evelyne Serverin confronte cette évolution désirable avec les textes de loi régissant le fonctionnement de notre système socio-fiscal, pour mettre en évidence une difficulté ancrée dès le Code Civil de 1805. Elle esquisse alors une approche graduelle vers une forme de revenu d’existence, individuel et inconditionnel. Questionnant le bien-fondé du Revenu d’existence, Caroline Guibet Lafaye développe l’argumentation héritée de philosophes comme John Rawls et Philippe Van Parijs.

@ N’y a t-il pas atteinte à l’intégrité territoriale ? Même à noël, la Constitution n’est pas modifiable. – Le 4ème singe

La Constitution est le texte fondateur qui organise les pouvoirs, mais surtout qui en détermine les limites. Certes, elle n’est pas parfaite, mais elle est surtout écrite par ceux, justement, qui devraient la craindre.

Le gouvernement, sous le prétexte du risque terroriste et de la nécessité sécuritaire, contexte qu’il a lui-même engendré, souhaite modifier notre Constitution. Quel meilleur moment que celui des fêtes de fin d’année pour ne pas s’encombrer de l’opinion publique.

Or, notre Constitution peut être modifiée que sous certaines conditions. Bien évidemment, le référendum n’a pas été choisi, le peuple étant en vacances, ce sont donc les parlementaires qui seront réunis en congrès. Toutefois, l’article 89 du Tire XVI de la Constitution exprime :

@ le bilan trop politique de l’année 2015 | spirale digitale

Je repassais les derniers billets et je m’aperçois que je parle beaucoup de politique, de vie privée et de citoyenneté, plus que de logiciel libre.

La France a changé cette année avec deux terribles attentats, un en janvier, le second en novembre.

@ Comment reconnaître une banque véritablement alternative, éthique et d’utilité publique – Basta !

C’est le moment de changer de banque : des banques éthiques émergent partout en Europe. Mais comment s’y retrouver ? Si en France, trois des cinq plus grandes banques sont coopératives, cela ne les a pas empêchées de tremper dans la finance spéculative et toxique, au même titre que les banques d’affaires classiques. Heureusement, une nouvelle forme de banque coopérative fait son chemin. Avec un fonctionnement réellement démocratique et des financements socialement utiles, la Nef et le Crédit coopératif contribuent à modifier le paysage bancaire hexagonal. Cette dynamique pourra-t-elle changer le visage de la finance ? Enquête.

@ Revenu de base et revenu contributif, deux projets complémentaires.

Pierre Musseau est contributeur du think tank Terra Nova où il s’intéresse à l’écologie sociale, à l’économie collaborative et à la question du compte personnel d’activité (CPA). Il propose ici une approche des complémentarités possibles entre revenu de base et revenu contributif.

@ Le revenu de base : remettre l’humain au cœur du XXIe siècle

La courbe du chômage ne cesse d’augmenter. La précarité des emplois sévit de plus en plus. Le travail se métamorphose continuellement et les inégalités se creusent chaque jour davantage. La robotisation se développe à folle allure, dans les emplois peu qualifiés mais aussi dans les emplois cognitifs. Nous faisons face à des crises économique, sociale, environnementale et politique, auxquelles nos gouvernements ne parviennent plus à répondre. La démocratie a besoin d’un nouveau souffle pour rendre à chaque citoyen sa capacité d’action au sein de la société.

L’instauration d’un revenu de base versé à chaque individu tout au long de la vie, sans condition de ressources ni de contrepartie, est l’une des réponses à cette crise sociétale. Universel, il simplifie une administration devenue trop complexe, bureaucratique et souvent intrusive. Inconditionnel, il reconnaît les activités non-marchandes et bénévoles et permet à chacun de maîtriser différemment son temps. Individuel, il instaure un socle d’égalité entre toutes et tous. Versé de la naissance à la mort, il offre à chacun un socle permanent lui permettant de vivre avec souplesse les différents moments de son existence, dont bien sûr les plus difficiles. Cumulable avec d’autres revenus, il augmente la capacité de négociation de chacun face à son employeur et élimine les effets de seuil.

Même s’il n’est pas une baguette magique qui résoudra tous les maux de l’humanité, le revenu de base est la condition sine qua non pour créer les conditions de leur résolution.

@ Revenu de base : « la réflexion est engagée au Gouvernement » – Politique – Numerama

Alors que l’idée est avancée même par une partie de la droite, la secrétaire d’État au numérique Axelle Lemaire a assuré que le revenu de base était une piste envisagée par le gouvernement. En tout cas, des réflexions ont lieu pour imiter la Finlande qui lance une expérimentation régionale.

@ État d’urgence : la France inquiète les experts en droits de l’homme de l’ONU – Politique – Numerama

Cinq experts indépendants de l’ONU se sont unis pour dénoncer ensemble la législation sur l’état d’urgence et la législation sur la surveillance des télécommunications en France, qu’ils estiment attentatoire aux droits et libertés fondamentales.

Il est rare qu’ils prennent la parole collectivement pour s’adresser à un même État. Dans une déclaration publique en commun, cinq rapporteurs spéciaux du Conseil des droits de l’homme ont fustigé mardi la politique menée par la France dans le cadre de l’État d’urgence et de la lutte contre le terrorisme, craignant que les mesures adoptées soient disproportionnées et contraires aux accords internationaux.

@ Tafta : l’élaboration des normes et des lois bientôt confiée aux lobbies industriels ? – Basta !

C’est l’un des piliers de l’accord transatlantique de libre échange Tafta (appelé aussi TTIP), en négociation depuis 2013 : la « coopération réglementaire ». Que cache ce jargon techno ? La coopération réglementaire est une procédure de négociation pour fixer les normes et réglementations encadrant la fabrication d’un produit ou la commercialisation d’un service, quel que soit le secteur économique concerné. Cette négociation entre plusieurs États se déroule avant que les normes soient adoptées par leurs parlements respectifs, et vise ainsi à faciliter leur commerce en faisant en sorte que les standards soient communs. Jusqu’ici tout va bien, sauf que…

@ Quand la loi numérique porte une vision archaïque des médias et de la démocratie – Politique – Numerama

La loi numérique d’Axelle Lemaire comprend un article inutile mais très symbolique, qui oblige le CSA à publier tous les mois les temps de parole des partis et responsables politiques. Une vision archaïque des médias et de leur influence politique à l’ère du numérique, qui évite d’aborder la question plus cruciale de la démocratie.

@ Monsieur le Président, osez le partage des emplois avec le revenu de base !

Partager l’emploi aujourd’hui, réduire le temps de travail à 28 heures par semaine en créant 5 millions d’emplois, c’est possible avec le revenu de base. Voici comment.

@ L’Assemblée adopte le projet de loi numérique – Politique – Numerama

Les députés ont adopté par 356 voix contre 1 le projet de loi numérique d’Axelle Lemaire, qui devra désormais être adopté au Sénat.

@ État d’urgence : démocratie en danger | SavoirsCom1

En toute cohérence avec notre déclaration publiée au lendemain des attentats, nous rejoignons la coalition des organisations contre l’état d’urgence. Pas de libertés sans communs, pas de communs sans libertés

L’inclusion de l’état d’urgence et de la déchéance de nationalité dans la constitution romprait avec les fondements de la démocratie. Les lois associées à l’état d’urgence et le projet de loi prétendant « renforcer la lutte contre la criminalité organisée » sont un pas de plus vers un état policier. En invoquant la guerre totale, le gouvernement a choisi de nous installer dans un régime de peur et de mobilisation sécuritaire permanente.

@ L’urgence d’en sortir ! | La Quadrature du Net

Paris, le 27 janvier 2016 — La Quadrature du Net publie1 ici l’analyse approfondie du régime juridique de l’état d’urgence et des enjeux de sa constitutionnalisation dans le projet de loi dit « de protection de la nation » réalisée conjointement avec Syndicat de la magistrature (SM), Syndicat des avocats de France (SAF), Observatoire international des prisons (OIP), La Quadrature du Net (LQDN), Groupe d’information et de soutien des immigré.e.s (GISTI), Jeanne Sulzer et Charlotte Bernard, membres d’Amnesty International France, Serge Slama, Maître de conférences en droit public, Jean-Philippe Foegle, Doctorant, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Aurélien Camus, Docteur, Chargé d’enseignements, Kenza Belghiti Alaoui, Olivier Berlin Clarós, Laetitia Braconnier Moreno, Anaïs Gollanes, Nina Korchi, Anaïs Lambert, Etienne Lemichel et Matthieu Quinquis, étudiant.e.s du Master II Droits de l’Homme de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

@ GEEK (liens/titres) (|extraits) (commentaires éventuels)

@ 2015 :

Néant … car j’ai fait une pause de deux semaines en fin du mois de décembre !

@ 2016 :

En ce début d’année, pleins de nouvelles intéressantes (internet, droit d’auteur, culture & domaine public … avec une petite dose de vie privée)

@ Il y a 25 ans était ouvert le tout premier site Web – Tech – Numerama

La toute première page Web créée par Tim Berners-Lee a fêté dimanche son vingt-cinquième anniversaire.

C’était à quelques jours de Noël. Le 20 décembre 1990, Tim Berners-Lee mettait en ligne le tout premier site Web créé à partir des standards HTML qu’il a lui-même inventé, depuis un ordinateur NeXT du Conseil européen pour la recherche nucléaire (CERN). C’était à l’adresse http://info.cern.ch, qui héberge aujourd’hui une archive de la page historique que l’on peut même visiter avec un simulateur de navigateur en ligne de commande (car oui, à l’époque il n’y avait pas encore de possibilités de clics sur les liens hypertextes, ni même d’images).

@ DuckDuckGo franchit un nouveau cap – Tech – Numerama

Le moteur de recherche DuckDuckGo a atteint pour la première fois la barre de 12 millions de requêtes quotidiennes.

C’est ce qui s’appelle terminer l’année en beauté. À quelques jours du réveillon de la Saint-Sylvestre, DuckDuckGo a franchi un nouveau cap dans son histoire. Pour la toute première fois, le moteur de recherche, dont le crédo est la protection de la vie privée des internautes, a traité plus de 12 millions de requêtes en un seul jour !

@ Netlibre, un nom de domaine gratuit, facilement administrable – LinuxFr.org

Ça y est, l’heure de l’auto-hébergement est arrivée ! La famille a un Raspberry Pi qui sert à partager les montages des plus belles parties de Call of Duty de grand-maman, grand-papa tient un blog de jardinage en milieu urbain, le plus jeune héberge des serveurs de jeu (minetest, xonotic, redeclipse, teeworlds)… le monde est beau !

Ah mais zut, il faut payer chaque année une petite somme d’argent pour avoir un nom sur le grand ‘ternet ! Ce n’est pas bien cher, mais si on veut simplement s’essayer à l’auto-hébergement cela peut être un frein. Il existe cependant une solution…

@ Le poivre, la carotte et la sorcière : une interview de David Revoy – Framablog

Trouver des auteurs de logiciels libres, c’est relativement simple. Il n’y a qu’à se pencher sur un paquet Debian pour en trouver. Trouver des artistes qui mettent leurs productions sous licence libre, c’est déjà un peu plus rare.

Connaissez-vous David Revoy  ? Non  ? Et pourtant, vous avez sans doute déjà vu des projets auxquels il a contribué. Il a en effet travaillé (entre autres) à plusieurs projets de la fondation Blender  : Sintel, Tears of Steel…

Mais c’est plutôt son webcomic Pepper & Carrot qui nous a poussés à l’interviewer. D’une rare qualité, les aventures de cette jeune sorcière et de son chat nous ont séduits, tant par les dessins magnifiques que par son humour.

@ Faut-il moins publier pour mieux publier ? | Page 42

L’époque est à la publication forcenée. Des outils de plus en plus performants nous le permettent, que ce soit à travers les mécanismes d’impression à la demande ou l’édition numérique. Pourquoi devrions-nous dès lors nous en priver ? La théorie est éprouvée, voire éculée : si c’est possible de le faire, alors ce sera fait. Preuve en est faite chaque jour. Grâce au net, jamais nous n’avons autant publié dans toute l’histoire de l’humanité. L’industrie culturelle, aujourd’hui à son volume paroxystique, n’est pas en reste et imprime de plus en plus de livres (qui sont par ailleurs de moins en moins lus). C’est un véritable tsunami quotidien dont nous ne pourrons jamais parcourir qu’une minuscule portion, et j’ajoute moi-même à cette déferlante en publiant cet article, ainsi que tous les autres. Nous participons, tous à notre manière, à cette immense construction, cet empilement qui semble ne plus devoir connaître de fin.

@ Libérer Anne Frank pour le jour du domaine public | :: S.I.Lex ::

Ce 1er janvier est un jour particulier, à double titre. Comme chaque année, le premier de l’an correspond au Jour du domaine public, celui où de nouvelles oeuvres deviennent librement utilisables au terme des 70 ans de protection du droit d’auteur. Cette année, cet événement a une signification supplémentaire, à cause de la polémique qui entoure le cas du Journal d’Anne Frank dont les sites d’information se sont déjà largement fait l’écho ces derniers jours.

@ Pas de droit d’auteur pour les singes qui se prennent en photo – Politique – Numerama

La justice américaine a refusé de reconnaître l’existence d’un droit d’auteur à un singe, ou plutôt à l’association de protection animale qui prétendait gérer des droits en son nom. Pas de droit d’auteurs pour les selfies d’animaux.
naruto-selfie-740x1024

@ Apprenez à lire une URL (et sauvez des chatons) – Framablog

Vous voulez sauver des chatons ? Nous aussi. Tout le monde aime les chatons. Cet article ne vous dira pas comment faire. Mais il vous apprendra (ou vous permettra d’apprendre à votre neveu) comment lire une adresse web. Ce qui est, n’en doutons pas, indispensable lorsque l’on veut sauver des chatons.

Nous avons donc décidé de piller sauvagement le blog Grise-Bouille de Gee, dessinateur libriste, chanteur yukuléliste, et framasoftien chevronné… parce qu’il a dessiné là un article d’utilité publique qui mérite d’être partagé (rappel : si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour les chatons !)
URL über-lue

Aujourd’hui, parlons de l’une de ces nombreuses choses auxquelles on ne prête pas d’attention parce qu’elles semblent trop compliquées… alors qu’elles peuvent nous aider énormément : l’URL.

Je précise que cet article est une introduction pour novice et qu’il ne vise pas l’exhaustivité (on ne parlera pas de protocoles FTP, de ports ou de résolution DNS). En plus, il est déjà assez long comme ça !

Bonne lecture 😉

@ http://framablog.org/wp-content/uploads/2016/01/tsq_008_url_uberlu.png

@ Les assureurs sauront si vous trichez avec vos objets connectés – Business – Numerama

Des chercheurs en médecine de l’Université de Chicago élaborent des algorithmes qui doivent améliorer la fiabilité des objets connectés qui surveillent l’activité des patients et consommateurs, pour éviter les fraudes à l’assurance lorsque des réductions sont offertes à ceux qui suivent un certain comportement dicté par l’assureur.

@ Mais combien ça coûte, un site web ?

Petite ou grande entreprise, artisan, commerçant, association, établissement public, collectivité… tous ont je crois aujourd’hui compris l’intérêt d’avoir une présence sur le web, et la plupart commencent également à comprendre qu’il ne suffit pas simplement de créer une page Facebook.

La question incontournable qui vient lorsque l’on décide de se lancer dans le grand bain d’Internet est évidemment : mais combien ça coûte ?

@ Wikipédia fête 15 ans de connaissance libre ! | Autour de Wikipédia et des projets Wikimedia

Wikipédia fête ses 15 ans aujourd’hui ! Créée le 15 janvier 2001 par Jimmy Wales et Larry Sanger, elle est investie d’une mission audacieuse : « Imaginez un monde dans lequel chaque être humain pourrait librement contribuer et accéder à la somme de toute la connaissance ». Le pari fut ambitieux, et c’est une vraie réussite aujourd’hui : Wikipédia contient maintenant plus de 35 millions d’articles dans près de 300 langues, eux-mêmes lus et utilisés par des centaines de millions de personnes à travers le monde.

@ Microsoft France dit son amour du Libre et de la vie privée – Tech – Numerama

Dans un communiqué, Microsoft France a répondu à l’April sur la question des logiciels libres dans le cadre scolaire.

La réponse arrive tardivement, mais elle est arrivée. Microsoft France a publié vendredi soir une longue réponse à l’April, l’association de promotion et de défense des logiciels libres, qui avait fustigé avec une douzaine d’autres organisations l’accord signé en novembre 2015 entre Microsoft France et l’Éducation nationale.

Celui-ci prévoyait non seulement de faciliter l’introduction d’Office365 et d’autres outils de Microsoft dans les écoles, mais aussi — ce que le ministère n’avait pas mis en avant — de collecter des données d’élèves pour réaliser de l’apprentissage personnalisé. Avec cet « adaptative learning  », les algorithmes de Microsoft pourraient progressivement remplacer le savoir-faire des enseignants pour savoir quels exercices proposer à un élève en fonction de ses besoins et de ses capacités, créant une forme de boîte noire éducative où les pouvoirs publics perdent de leur influence face aux pouvoirs privés.

@ L’obsolescence du droit d’auteur au temps de l’abondance

J’ai été invité à Beaubourg pour une soirée #Controverse sur le droit d’auteur en compagnie de Jean Claude Bologne. Avant le débat, nous avons chacun quinze minutes pour présenter notre position, la mienne étant bien sûr celle du commoniste. J’ai préparé une bafouille.

J’ai pensé intituler ma présentation « Un droit d’auteur fort aurait entraîné des millions de morts ». Mais avant de m’expliquer à ce sujet, je dois faire un détour et parler de moi, pour bien faire comprendre d’où je parle, et pourquoi je peux parler ainsi.

@ L’internet des objets nous surveille aussi – Framablog

Bruce Schneier est un spécialiste reconnu de la sécurité informatique auquel nous donnons souvent un écho sur ce blog. Il chronique régulièrement les avancées et les risques de l’Internet des objets dont la montée en puissance semble irrésistible. On peut présager que dans un délai sans doute très rapproché ces objets vont centupler le volume des données collectées sur nous, puisque non seulement ils nous environnent ou vont le faire, mais ils participeront à notre propre construction sensorielle et mentale du monde, jusqu’au plus secret de notre intimité.

@ Droit d’auteur : un « droit de panorama » ajouté dans la loi numérique – Politique – Numerama

Les députés ont imposé la reconnaissance d’un droit de panorama dans le projet de loi numérique, pour autoriser le partage de photos ou de vidéos de monuments ou de sculptures protégés par le droit d’auteur. Mais le texte est d’effet limité.

@ SWEETUX (liens/titres) (|extraits) (commentaires éventuels)

@ 2015 :

Je ne pouvais pas débuter cette rubrique sans un « petit coup de gueule » :

@ Projet de loi de finances FR 2016 : interdiction des logiciels libres de comptabilité et de caisse – LinuxFr.org

Depuis plusieurs années, le gouvernement français s’est engagé dans une lutte contre la fraude à la TVA.

Le projet loi de finances 2016 comporte un article 38 qui interdira de fait la détention de logiciels libres de comptabilité, de gestion ou d’encaissement.

Je suis impliqué directement dans la lutte contre ce projet, ce journal vise à fournir une information de première main sur ce qui se passe.

@ Bercy pourrait rendre illégal le logiciel libre pour la comptabilité – Business – Numerama

Dans le projet de loi de finances pour 2016, l’article 38 exige l’usage d’un logiciel inaltérable pour permettre le contrôle du fisc. Or, cette obligation fait courir un risque évident pour le logiciel libre.

Dans un souci de lutter contre la fraude à la TVA, est-il raisonnable d’interdire les logiciels libres de comptabilité ou de gestion ou d’un système de caisse ? En tout cas, c’est la piste que semble vouloir emprunter le gouvernement avec l’article 38 du projet de loi de finances pour l’année 2016. Celui-ci propose en effet d’écarter l’utilisation des logiciels libres pour enregistrer des opérations de comptabilité.

Cette volonté a été confirmée dans un premier temps par l’exécutif. Il s’agit d’interdire les logiciels libres, qui sont par nature altérables. Mais cette position connaît aujourd’hui des inflexions. Des signes d’ouverture ont en effet été exprimés au sein du gouvernement, afin de trouver une solution qui permet de concilier logiciel libre et comptabilité authentifiée. Mais reste à traduire cela en actes.

Rappel des faits.

@ Projet de loi de finances : vers une interdiction des logiciels libres de comptabilité et de caisse ? | April

Depuis plusieurs années, le gouvernement français s’est engagé dans la lutte contre la fraude à la TVA. Le projet loi de finances 2016 comporte un article 38 qui interdira de fait la détention de logiciels libres de comptabilité, de gestion ou d’encaissement. Vous trouverez de nombreuses informations, en consultant le billet sur LinuxFr.org. Vous pouvez également vous inscrire sur notre liste comptabilité, liste sur laquelle ce sujet fait l’objet de nombreux échanges et débats.

@ 2016 :

Pour commencer cette nouvelle année, j’ai rediffusé de nombreuses informations intéressantes qui couvrent différents domaines « à cheval » sur les thématiques de mes différents blogs … écologie, neutralité du net,  loi sur le numérique … et l’idée de créer un « système d’exploitation souverain » (qui pourrait faire l’objet d’un dossier et/ou d’une nouvelle composante sur mon site … à la condition qu’il soit constitué exclusivement de logiciels libres & qu’il soit sans « backdoor ») !

@ « 2° avant la fin du monde » : un documentaire écolo à traduire Librement – Framablog

Il y a peu de temps, les journalistes auteurs de #DataGueule ont appelé à l’aide la communauté Framalang. Leur long métrage « 2° avant la fin du monde », un documentaire critiquant la COP 21 et expliquant les enjeux du réchauffement climatique, est déjà un succès francophone. Ils aimeraient proposer des sous-titres en anglais, espagnol, etc. pour que d’autres audiences puissent en profiter… mais voilà : ce long-métrage n’est pas Libre.

On a mis assez de liens vers YouTube comme ça, alors exceptionnellement, cette image ne mène à rien ;)

Quand les communs nous rassemblent…

@ Déploiement de la fibre optique, quel avenir, quels enjeux pour la neutralité ?

Préambule

En définitive, on parle assez peu du réseau internet, je veux dire, le réseau physique. Pourtant, il faut bien s’en soucier, car il est au coeur de la neutralité du réseau. Dans cet article, je me contente de résumer les propos de Benjamin Bayard qu’on ne présente plus. Benjamin donne des conférences très instructives et très profondes, elles sont longues et fouillées, c’est ce que j’apprécie. Mon but est de relayer ici un des messages qu’il porte afin de multiplier les canaux de communication.

@ Et si blockchain révolutionnait la démocratie

Dans les régimes représentatifs, en France comme ailleurs, les élections offrent aux divers camps politiques l’occasion de compter leurs partisans. Dans une perspective plus démocratique, où une communauté cherche à s’harmoniser le plus égalitairement possible plutôt qu’à se scinder en partis sous la tutelle de petits chefs, les nombres ont moins d’importance, reste qu’ils peuvent donner un sentiment d’ensemble, qui sans doute manque aujourd’hui aux diverses initiatives de réinvention du politique.

@ Adrienne Charmet – Une année de combats pour vos libertés | April

Titre : Une année de combats pour vos libertés.
Intervenante : Adrienne Charmet-Alix de la Quadrature du Net
Lieu : Pas Sage En Seine
Date : Juin 2014
Durée : 54 min 05
Pour visionner la vidéo : Une année de combats pour vos libertés
DescriptionUn point d’étape sur les actions et évolutions de la Quadrature du Net : neutralité du Net, surveillance, données personnelles, vie privée etc.

@ Projet de loi pour une République numérique, des amendements en faveur du logiciel libre et un piège | April

Paris, le 12 janvier 2016, communiqué de presse.

Dans le cadre de l’examen du projet de loi « pour une République numérique » l’April appelle les parlementaires à introduire et conserver la priorité au logiciel libre dans le secteur public, condition indispensable pour une informatique loyale au service de l’intérêt général.

À l’occasion de la consultation sur le projet de loi pour une République numérique, notre proposition de donner la priorité au logiciel libre dans le secteur public avait été très largement soutenue. Pour autant, le gouvernement avait choisi de ne pas introduire cette priorité au logiciel et simplement souhaité que les « efforts de promotion du logiciel libre [soient] accrus »1.

@ Le code source est un document administratif communicable, malgré l’avis du gouvernement | April

Paris, le 13 janvier 2016. Communiqué de presse.

À l’occasion des débats en commission des lois sur le projet de loi « pour une République numérique », le 13 janvier 2016, les députés ont adopté, malgré l’avis du gouvernement, l’amendement qui ajoute explicitement le code source dans la liste des documents administratifs communicables, première étape d’une informatique publique au service du citoyen.

@ Les députés votent le principe d’un OS souverain made in France – Politique – Numerama

Sur proposition de l’ancienne ministre socialiste Delphine Batho et de plusieurs députés Les Républicains dont la vice-présidente du parti Nathalie Kosciusko-Morizet, les députés ont voté en commission la création d’un Commissariat à la souveraineté numérique qui aurait la responsabilité de créer un système d’exploitation français.

@ L’OS souverain made in France existe déjà : découvrez CLIP – Tech – Numerama

L’OS made in France existe : les équipes de l’ANSSI travaillent depuis 2005 sur un OS « multiniveau » ultra-sécurisé.

Nous vous parlions hier du vœux de deux députés de voir naitre un OS « made in France » (qui a depuis été adopté par l’assemblée) … et bien, roulements de tambours, celui-ci existe déjà ! L’ANSSI (l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) travaille en effet depuis 2005 sur CLIP, son propre système d’exploitation sécurisé.

@ Geek De France.fr » Un OS made-in-France. Échec en perspective?

Nouvelle en grande pompe : le gouvernement Français désire porter le développement d’un système d’exploitation souverain Français. Bonne nouvelle ou échec en perspective? Je penche pour la seconde solution.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement nous parle d’un « FranceOS ». S’il fallait que je soit mauvaise langue je dirai qu’il a déjà existé et s’appelait Mandriva.

@ Développer un OS souverain made in France, combien cela coûte ? – Business – Numerama

Les députés ont voté pour la création d’un système d’exploitation alternatif qui serait utilisé par les Français. Le Commissariat à la souveraineté numérique est chargé de le faire. Mais combien cela pourrait coûter ?

@ Un OS souverain ? « Si c’est plein de saletés, je m’y opposerai » – Tech – Numerama

Le directeur général de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (Anssi) a fait savoir qu’il était farouchement opposé à l’idée de créer au niveau national un OS souverain conseillé aux Français.

@ Loi numérique : ce qu’elle changera pour vous – Politique – Numerama

Portabilité des données, testament numérique, maintien de la connexion internet en cas d’impayés, … tout ce que vous devez savoir sur la loi numérique d’Axelle Lemaire et ce qu’elle changera pour vos pratiques sur internet.

Alors que l’Assemblée nationale examine cette semaine le très riche projet de loi numérique d’Axelle Lemaire, vous vous demandez peut-être encore ce que cette future « loi pour une République numérique » changera pour vous, en tant que citoyen et consommateur. L’occasion, donc, de refaire un point complet sur le texte et ce qu’il pourrait apporter dans la vie quotidienne.

(petit texte de conclusion)

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org


 

2/ Le coup de gueule du mois :

 

@ Orwell vs Huxley «

À gauche, Aldous Huxley avec son roman "Le Meilleur des mondes". À droite, George Orwell avec "1984". Tous les 2 ont dépeint ce qu'ils imaginaient pour la société future dans leurs romans de SF.
À gauche, Aldous Huxley avec son roman « Le Meilleur des mondes ». À droite, George Orwell avec « 1984 ». Tous les 2 ont dépeint ce qu’ils imaginaient pour la société future dans leurs romans de SF.

Bien des années après, beaucoup pensent que ça y est, nous sommes en plein 1984.

Mais est-ce vrai ? N’est pas plutôt Huxley qui est tombé juste ?

La vérité se trouve peut-être un peu entre tout ça.

J’ai lu le premier à au moins 3 reprises … et je crois bien que je vais me pencher sérieusement sur le second très rapidement !

Pour rappel, voici comment sont présentés ces deux romans sur wikipedia :

@ 1984 (roman)

1984 (Nineteen Eighty-Four) est le plus célèbre roman de George Orwell, publié en 1949.

1984 est communément considéré comme une référence du roman d’anticipation, de la dystopie, voire de la science-fiction en général. La principale figure du roman, Big Brother, est devenue une figure métaphorique du régime policier et totalitaire, de la société de la surveillance, ainsi que de la réduction des libertés. En 2005, le magazine Time a d’ailleurs classé 1984 dans sa liste des 100 meilleurs romans et nouvelles de langue anglaise de 1923 à nos jours, liste où se trouve La Ferme des animaux, autre fameux roman d’Orwell1.

Il décrit une Grande-Bretagne trente ans après une guerre nucléaire entre l’Est et l’Ouest censée avoir eu lieu dans les années 1950 et où s’est instauré un régime de type totalitaire fortement inspiré à la fois du stalinisme et de certains éléments du nazisme2,3. La liberté d’expression n’existe plus. Toutes les pensées sont minutieusement surveillées, et d’immenses affiches sont placardées dans les rues, indiquant à tous que « Big Brother vous regarde » (Big Brother is watching you).

@ Le Meilleur des mondes

Le Meilleur des mondes (Brave New World) est un roman d’anticipation dystopique, écrit en 1931 par Aldous Huxley. Il parait en 1932. Huxley le rédige en quatre mois1 seulement, à Sanary-sur-Mer, dans le sud de la France2. Vingt-cinq ans plus tard, Huxley publie un essai dédié à ce livre, Retour au meilleur des mondes, insistant notamment sur les évolutions du monde qu’il perçoit comme allant dangereusement vers le monde décrit dans son ouvrage. Le titre original du roman, Brave New World, provient de La Tempête de William Shakespeare, acte 5 scène 1. John, le « Sauvage », reprend souvent cette phrase dans le roman (chap. 8, 11, 15). Dans la pièce de Shakespeare, la phrase est ironique et la traduction française reprend la même ironie, mais en référence à la littérature française : le « meilleur des mondes possibles » du Candide de Voltaire3.

Le roman a été adapté à la télévision en 1980 et en 1998.

Pourquoi ais-je mis ceci dans cette rubrique : eh bien tout simplement parce que je ne veux pas d’une telle société !

Source(s) & plus d’infos @


 

3/ Le coup de cœur du mois :

Vous le savez, les distributions GNU/Linux & les logiciels libres sont ma passion principale depuis plus de 10 ans déjà ! Alors, pour conclure ce billet je voulais vous présenter ceci :

@ Comment j’en suis venu à découvrir Linux, par Ian Murdock – LinuxFr.org

Ian Murdock est l’initiateur de la distribution Debian GNU/Linux. C’est à ce titre qu’il est mondialement connu. Il nous a malheureusement quitté le 28 décembre 2015.

Au mois d’août 2015, il a raconté comment il avait découvert les logiciels libres. Cet article, publié le 17 août sur son blog, sonne comme le début d’un testament qu’il aurait voulu rédiger.

Ce témoignage, comme celui de Linus Torvalds, montre comment, il y a plus de 20 ans, on découvrait les logiciels libres. À cette époque, Internet naissait et allait changer le monde…

Découvrez la traduction du blog de Ian dans la seconde partie de l’article (version originale publiée sous CC by 4.0).

 

Source(s) & plus d’infos @

 


 

Je profite de ce premier « numéro » de l’année pour vous rappeler les quelques nouveautés mises en ligne au cours de ses dernières semaines sur de « nouvelles composantes » de mon site (mais sur wordpress.com … je mettrais des redirections en place dès que possible).

J’espère que cette nouvelle formule mensuelle vous conviendra … & j’espère qu’elle durera un bon moment (elle devrait être j’espère plus facile & moins chronophage à gérer avec le temps que la précédente … l’avenir nous le dira) : elle constitue ma revue de presse mensuelle (un peu à la manière d’une newsletter … et dans l’éventuel objectif d’en faire une base pour un éventuel podcast mensuel… )

 

Rendez-vous le mois prochain pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière verte2

more