#0.13

29 minute(s) de lecture

#0.13 / JUIN 2016

C’est avec 1 mois de retard que je vous livre ici l’actualité du mois de juin … en raison de l’upgrade de mon ordinateur principal & de mes congés estivaux. Mais celà ne m’a pas empêché de vous livrer quelques informations courant juillet tout de même (en particulier ici & ).


1/ L’actualité du mois de juin :

Pas évident de revenir sur l’actualité avec “autant de retard”, car depuis, l’eau à coulée sous les ponts & certaines actualités “complémentaires” relatives à ces sujets peuvent dans  certains cas être sorties depuis … certaines sont des bonnes nouvelles, d’autres ne le sont malheureusement pas …

… Je ne vais donc pas commenter toutes ces nouvelles (mais seulement certaines d’entres-elles).

@ INFOLIBRE

@ TorBrowser passe en 6.0 – Korben

Avoir Tor c’est avoir raison, car ça permet de protéger son identité et sa vie privée en ligne (et de faire un jeu de mots facile). La bonne nouvelle du jour c’est que la nouvelle version de Tor Browser vient de sortir dans sa 6.0 stable.

Et attention, cette version apporte plein de nouveautés bien cool. Tout d’abord, on passe ENFIN sur une version de Firefox 45-ESR (un genre de long term support pour navigateur avec des corrections de faille en continu) ce qui va vous permettre de profiter des (presque) dernières nouveautés du navigateur de Mozilla. Vous allez enfin pouvoir regarder YouTube en HTML5 correctement.

@ Parution de Fedora 24 | QuebecOS

Charles-Antoine Couret nous informe que le mardi 14 juin 2016, le projet Fedora sera fier d’annoncer la sortie de la distribution GNU/Linux Fedora 24.

Comme à son habitude, le projet Fedora propose le dernier cru des environnements GNOME 3.20 et de Sugar 0.108 à destination des enfants. L’intégration de Wayland est désormais pleinement fonctionnelle, mais la mise à disposition par défaut sera vraisemblablement pour Fedora 25.

Les fans d’astronomie pourront profiter d’un LiveCD officiel pour découvrir le ciel et l’espace avec les logiciels Stellarium, Celestar ou encore KStar !

Cette version de Fedora s’est surtout concentrée sur trois axes : intégration, sécurité et Cloud computing.

@ Sortie de Krita 3.0 – LinuxFr.org

La version 3.0 de Krita est sortie le 31 mai 2016. Krita est un logiciel libre de dessin et peinture conçu pour des utilisations telles que la création d’illustrations, de bandes dessinées ou de textures. Krita est très complet et est utilisé par des artistes tels que David Revoy, qui contribue activement en tant que bêta-testeur et en fournissant des ressources de qualité au projet.

Cette version 3.0 incorpore beaucoup de fonctionnalités issues d’une campagne de financement participatif kickstarter réalisée en 2015.

@ Manjaro Linux 16.06 | QuebecOS

Philip Muller a annoncé une nouvelle version de Manjaro Linux, une distribution à publication constante inspirée de Arch Linux. La nouvelle version, Manjaro Linux 16.06, dispose du noyau Linux 4.4 (avec dix versions alternatives du noyau) et de nombreuses améliorations au gestionnaire de logiciel graphique. « Quelques caractéristiques importantes dans cette version: Noyau Linux 4.4 LTS est utilisé pour cette version, comme les derniers pilotes disponibles à ce jour par rapport à la dernière sortie, nos outils ont été améliorés et poli. Le gestionnaire de paramètres Manjaro (MSM. ) fournit maintenant une interface graphique facile à utiliser pour installer et enlever les nombreuses séries de noyau que nous offrons. La sélection de noyaux Manjaro disponibles reste le plus vaste de toute distribution Linux que nous connaissons. Au moment de cette sortie 16.06, onze series de noyau sont disponibles directement à partir de nos dépôts binaires… » Des détails supplémentaires peuvent être trouvés dans l’annonce du projet.

@ Synchronisez vos fichiers avec cozy-desktop – LinuxFr.org

Cozy Cloud est une plate-forme libre qui vous permet de mieux gérer votre vie numérique en vous réappropriant vos données. Grâce à elle, vous pouvez installer de nombreux services web à usage personnel sur votre propre machine à la maison ou louée chez un hébergeur.

Et maintenant, il est possible de synchroniser vos fichiers entre un ou plusieurs ordinateurs personnels et son nuage Cozy. Le client « desktop » vient de sortir en version beta pour Linux.

Cozy est un excellent projet que je vous recommande … ça n’est pas la première fois que j’en parle …

@ Le 20 juin 2016, EmmaDE : la nouvelle version d’Emmabuntüs tient debout !

Le Collectif Emmabuntüs est heureux d’annoncer la sortie pour le 20 juin 2016, de la nouvelle Emmabuntüs Debian Édition 1.00 (32 bits pour l’instant) basée sur la Debian 8.5 sous XFCE.

Cette version a été développée grâce un travail plus collaboratif à partir de Framagit, afin de permettre à nos amis du JerryClan de Côte d’Ivoire, Ayiyikoh Incubator, DouaLab de pouvoir construire leur propre version dérivée pour leurs futurs projets.

Cette version a été conçue dans l’esprit de Debian avec un axe communautaire plus fort, et l’appui de membres d’autres communautés comme : Arpinux et Thuban de la distribution HandyLinux qui ont adapté leur applications HandySoft/HandyUpdateChecker afin d’être utilisée dans l’EmmaDE, Idéefixe de Primtux, David et Francine du DouaLab, Hélène, Bruno, Jean-Christophe et Jack du Collectif Emmabuntüs, Moussa de l’Ayiyikoh Incubator, François de Multisystem, Nicolas de Montpel’libre, Grompf, JPSan, et les blogueurs Frédéric Bezies et Rodolphe que nous remercions tous pour leurs aides précieuses.

Pour le moment, cette superbe distribution n’est sortie qu’en 32 bits … j’attends donc la version 64 bits avec impatience (ça doit “dépoter grave” avec 8 Go de RAM 😆 !)

@ Sorties de HandyLinux 2.5 et Emmabuntüs 1.00 Debian Edition – LinuxFr.org

HandyLinux 2.5 et Emmabuntüs 1.00 Debian Edition sont disponibles. Ces deux jeunes distributions Linux françaises, sont construites de manière collaborative sur un Git de Framasoft avec l’outil de compilation Live-Build, dans le but d’être simples à utiliser par des débutants en informatique. Dérivées de Debian 8.5 avec l’environnement de bureau Xfce, elles sont compatibles avec des ordinateurs âgés de dix ans disposant de 1 Go de Ram à qui elles donneront une seconde vie.
Je vais revenir très prochainement sur HandyLinux & son actualité de juillet @ infolibre bien évidemment 🙁

@ LMPC

@ Revenu de base, inconditionnalité et démocratie directe

Alors que la Suisse s’apprête à voter pour ou contre l’instauration nationale d’un revenu de base ce dimanche, nous donnons la parole à l’un de ses militants de la première heure, Enno Schmidt, connu notamment pour son film Le revenu de base, une impulsion culturelle.

@ Questions à Baptiste Mylondo à propos de son livre « Pour un revenu sans condition : garantir l’accès aux biens et services essentiels » – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Baptiste Mylondo est économiste et philosophe. Il enseigne l’économie et la philosophie politique à l’institut d’études politiques (IEP) de Lyon. Défenseur du revenu inconditionnel, il a rédigé plusieurs ouvrages sur le sujet dont Ne pas perdre sa vie à la gagner : pour un revenu de citoyenneté (2012, Utopia) et Un revenu pour tous ! Précis d’utopie réaliste (2010, Utopia . Il est également l’auteur de Des caddies et des hommes : consommation citoyenne contre société de consommation (2005, La Dispute).

Il nous livre ici son analyse sur les changements sociétaux que le revenu universel impliquerait ; à savoir une modification radicale des conceptions sociales de phénomènes tels que le travail, le chômage, le salaire, l’utilité sociale, etc.

Je vous recommande vivement cette lecture, très instructive sur la société actuelle…

@ La marche mondiale vers le revenu de base : merci à la Suisse ! – Mouvement Français pour un Revenu de Base

« Malgré le revers de la votation, l’initiative suisse pour un revenu de base doit être considérée comme une avancée significative dans la marche imparable vers un revenu de base » déclare Philippe Van Parijs, fondateur du mouvement Basic Income Earth Network (BIEN).

@ Chiffrement et droits humains : La Quadrature du Net participe à une conférence à l’ONU | La Quadrature du Net

Paris, le 14 juin 2016 — La Quadrature du Net participe à la conférence « Chiffrement et Droits de l’Homme » organisée à l’Organisation des Nations Unies par le comité Justice et Paix de l’Ordre des Dominicains. Cette conférence se concentrera sur le droit au chiffrement ainsi qu’à la vie privée à un moment où, en Europe, ces droits sont régulièrement mis en danger. La vidéo de cette conférence sera rapidement disponible sur le Mediakit de La Quadrature du Net.

@ Oui, le revenu de base augmente la dépense publique, et alors ? – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Les pires ennemis du revenu de base ne sont pas forcément ses adversaires ; ils sont parfois ceux qui le défendent avec la plus grande ferveur, mais utilisent pour cela des mauvais arguments.

@ Pourquoi la loi Travail et les interdictions de manifester révèlent une radicalisation de l’oligarchie néolibérale – Basta !

Pour la première fois depuis un demi-siècle, une manifestation syndicale est frappée d’interdiction à Paris. L’attitude du gouvernement vis-à-vis des opposants à la loi Travail et, surtout, le contenu de cette loi, montrent un durcissement en cours : pas celui de la CGT ou de « l’extrême gauche » mais « de l’offensive oligarchique dirigée contre les droits sociaux et économiques des citoyens ». Car derrière la loi de Myriam El Khomri, c’est un nouvel ordre social qui pointe. Un ordre où les plus fragiles devront être les plus flexibles, pour le seul bénéfice du taux de marge des entreprises et de leurs actionnaires.

@ Faut-il que les robots et les IA payent des cotisations sociales ? – Politique – Numerama

Comment financer la sécurité sociale lorsque les employés mis aux chômage par les robots ne versent plus de cotisations ? Pour Mady Delvaux, auteure d’un projet de résolution qui sera débattu au Parlement européen, il est temps de faire cotiser les robots.

@ Travailler, un luxe que nous ne pouvons plus nous permettre | ploum.net

De tous temps, la jeunesse est entré en rébellion contre les vieillards afin de faire évoluer une société que les conservateurs, par essence, veulent figée.

La jeunesse finit toujours par gagner même s’il faut parfois plusieurs générations de jeunes pour faire admettre une idée, avec potentiellement des retours en arrière. Au final, il suffit d’être patient.

Mais aujourd’hui, il y’a un problème pour lequel nous n’avons malheureusement plus le temps d’attendre : la sauvegarde de notre planète.

En effet, je pense que rapidement, il nous faudra à tous changer de paradigme pour créér une nouvelle société plus respectueuse de la planête & de ses habitants…

@ République Numérique : déception 2.0 | La Quadrature du Net

Paris, le 24 juin 2016 — Le Projet de loi pour une République numérique va être présenté en Commission Mixte Paritaire (CMP) le 29 juin prochain. Voté à l’Assemblée nationale en janvier 2016 et au Sénat en avril 2016, il va donc faire l’objet de négociations entre les deux chambres en vue de présenter un texte harmonisé au vote des parlementaires. Outre les quelques points cruciaux concernant la défense des droits fondamentaux contenus dans ce texte et qu’il est encore temps de renforcer ou de corriger lors de cette CMP, l’Observatoire des Libertés et du Numérique (OLN) tient à tirer un bilan critique de ce projet de loi et de son élaboration, présentée comme novatrice par le gouvernement, mais qui est, en réalité, profondément décevante.

@ Le Revenu de base à l’étude

Aujourd’hui, l’idée qu’un revenu de base est nécessaire pour répondre aux grandes évolutions que connaît notre société (automatisation, accroissement des inégalités, évolution du travail…) avance à travers le monde entier. Récemment, la Finlande a longuement débattu du sujet, les Pays-Bas comme le Canada s’apprêtent à (ré)-expérimenter l’idée et la Suisse a même eu l’occasion de voter sur le principe le 5 juin dernier.

En France aussi l’idée avance : le rapport du conseil national de numérique consacre une large partie au revenu de base, le CESE (Centre Économique Social et Environnemental) appelle à produire des études sur le sujet, le rapport Sirugue de 2016 sur les minima sociaux lui accorde également une très large place, et, enfin, le Sénat vient de créer une mission d’information sur le sujet (avec des parlementaires de tous bords). Le premier ministre lui-même a déclaré que des débats devaient maintenant s’ouvrir sur le sujet.

@ Expérimenter un revenu de base – MFRB

Alors que le débat sur le revenu de base commence à battre son plein, les craintes selon lesquelles sa mise en œuvre conduirait certaines personnes à ne plus vouloir travailler émergent. Pourtant, les sondages montrent bien qu’avec un revenu de base, la plupart des individus continuerait à travailler. Le dernier sondage mené à l’échelle européenne explique que seulement 4 % des sondés choisiraient de ne plus travailler avec un revenu de base. La plupart resteraient dans leur emploi et certains en profiteraient pour changer de travail, se former ou réduire leur temps de travail. Evidemment, les effets sur le comportement des individus dépendront avant tout du montant de ce revenu de base.

Vous l’aurez compris, l’économie, ou devrais-je dire l’argent est essentiel pour nos échanges au quotidien … mais que faire lorsque nous n’en avons pas assez : il faut en créer & le distribuer à tous équitablement … c’est “un peu” l’idée du revenu de base que je promeux depuis bien longtemps … tout comme l’idée d’ailleurs d’une monnaie libre 🙂

@ GEEK

@ Un robot à imprimer soi-même | Le Blog d’ANDRE Ani

InMoov est un projet original. Il mêle deux domaines qui m’intéressent beaucoup, la robotique et l’impression 3D. Et, bien évidemment, c’est un projet open-source. Tout le monde peut obtenir librement les plans pour construire soi-même, et adapter, ce robot à l’aide d’une simple imprimante 3D et de cartes Arduino pour l’électronique. C’est vraiment une superbe idée je trouve. C’est intéressant et cela permet de démocratiser ces deux domaines d’avenir. C’est Gaël Langevin, un sculpteur et designer français, qui a initié InMoov en 2012.

Il rencontre un vrai succès avec de nombreux téléchargement et 200 robots à travers le monde. La prochaine étape, c’est la création des bases d’une intelligence artificielle. Vraiment un projet intéressant !

@ Conception de matériel libre, où en sommes nous ? – LinuxFr.org

Et si les logiciels libres pouvaient engendrer d’autres courants comme la création de matériels libres ? Il existe de plus en plus d’initiatives autours de ces sujets, le projet RuggedPOD en est un bel exemple. Ce système de micro datacenter outdoor créé il y a maintenant 24 mois sous licence libre arrive à maturité. Quel est le retour d’expérience de son équipe principalement française et quels sont les enjeux futurs auxquels celle-ci est confrontée ?

@ Silentkeys – Le clavier qui protège votre vie privée – Korben

SilentKeys est un projet Kickstarter qui intéressera surement les gens soucieux de leur vie privée. Il s’agit d’un petit clavier qui une fois branché sur votre ordinateur vous apporte tous les services suivants :

@ Comment l’excellent clavier français SilentKeys veut protéger vos données privées – Tech – Numerama

En intégrant une distribution Linux sécurisée, bootable ou exécutable en machine virtuelle, SilentKeys est un clavier ergonomique pour ordinateur qui vous protège vous et vos données personnelles.

Même s’il devient de plus en plus possible de s’en passer, le bon vieux clavier reste à la relation homme-machine ce que l’équipement de ski est au sport d’hiver : l’élément sine qua non. Et c’est bien ce qui a inspiré l’équipe française d’enthousiastes derrière SilentKeys, avec comme principal objectif : faire du clavier que l’on utilise chaque jour pour effectuer nos centaines d’interactions avec notre ordinateur un véritable bouclier contre les attaques, l’espionnage et bien sûr la surveillance de masse.

J’aime bien ce petit clavier très pratique … l’idéal étant qu’il soit le plus largement diffusé & utilisé par un maximum de personnes … et en particulier dans les “entreprises sensibles” & les services publics & les différents ministères.

@ Copyfraud sur les Domaines Nationaux | Autour de Wikipédia et des projets Wikimedia

A l’occasion d’un projet de loi sur le patrimoine, les parlementaires ont introduit des amendements permettant aux domaines nationaux de s’arroger un droit à l’image sur les bâtiments qu’ils gèrent. Droit qui n’existait pas jusqu’alors !

C’est d’une absurdité !!! Nos politiques sont manifestement encore une fois  “vendus” aux lobbies …

@ Pourquoi l’inventeur du Web rêve d’un autre Internet – Politique – Numerama

Inventeur du Web il y a plus de 25 ans, Tim Berners-Lee regrette le pouvoir qu’ont pris sur lui les états et les grandes entreprises comme Google ou Facebook. Il souhaite pousser vers un Web plus déconcentré et plus sûr pour ses utilisateurs.

Le web d’aujourd’hui ne ressemble pas trop à ce qui était espéré lors de sa “création” …

… il va falloir se retrousser les manches pour arriver au résultat escompté (libéré des GAFAM & autres horreurs du même genre).

@ L’ordinateur dans nos vies, aujourd’hui

Mesure-t-on bien assez la place de plus en plus grande que prend la machine dans nos vies aujourd’hui et les conséquences de cette « intrusion » ?

(Je n’aborderai pas ici le formatage de la pensée, ni le flicage de nos vies par GAFA…Google, Amazon, Face Book et Apple).

@ La Brique Internet, conférence de Sébastien Petit | April

Titre : La Brique Internet
Intervenant : Sébastien Petit
Lieu : Pas Sage En Seine 2015 – Paris
Date : Juin 2015
Durée : 52 min
Licence : Verbatim
Pour visionner la vidéo
Résumé

Vous rêvez d’un accès à Internet neutre, nomade et pas cher au travers d’un VPN fourni par un FAI de la Fédération FDN ? Vous rêvez d’avoir la maîtrise sur vos services et vos données ? #VPN #TOR #auto-hébergement #piratebox et plein d’autre choses…

La Brique Internet permet deux principaux usages : nettoyer son accès à Internet, s’auto-héberger.
Transcription

Voilà encore un petit appareil qui devrait être largement diffusé & utilisé dans tous les foyers …

@ Vers un grand rebondissement pour le livre numérique en bibliothèque ? – – S.I.Lex –

Dans une affaire opposant en Hollande un consortium de bibliothèques à des éditeurs nationaux, l’avocat général de la Cour de Justice de l’Union Européenne a rendu aujourd’hui des conclusions qui pourraient avoir d’importantes répercussions au niveau de toute l’Europe en matière de diffusion des livres numériques. Il faudra encore attendre quelques semaines, pour voir si la Cour suit cet avis, mais c’est généralement le cas, sachant par ailleurs que la CJUE s’est récemment montrée plutôt favorable aux bibliothèques.

@ Je n’ai rien à cacher – Questions du public à Julien Vaubourg | April

Titre : Je n’ai rien à cacher. Questions du public
Intervenant : Julien Vaubourg
Lieu : Séminaire MathC2+ – Inria Grand Est – Nancy
Date : Avril 2015
Durée : 25 min 12
Licence : Verbatim
Pour visionner la vidéo et le site de Julien Vaubourg
Transcription

Ce petit rappel s’adresse principalement à ceux qui n’ont toujours rien compris à ce sujet.

(préalablement, je vous invite à regarder la conférences qui précédent ces questions

et je pense qu’à l’issue votre point de vue sur cette problématique aura évolué)

@ Jerry Do-It-Together assembler un ordinateur dans un bidon de 20 litres – LinuxFr.org

Jerry Do-It-Together est un ordinateur PC fabriqué avec des composants informatiques de réemploi, carte mère, disque dur et bloc d’alimentation électrique, assemblés dans un bidon en plastique de vingt litres. Ce récipient, d’un usage courant en Afrique, permet d’installer un bloc d’alimentation électrique quelconque. L’ouverture du couvercle par fermeture éclair offre une vue sur les composants et démystifie le contenu de cet appareil électronique. Cette construction est réalisée pendant des ateliers créatifs qui renforcent le lien social. Le bidon est décoré librement, pour le personnaliser. Cette solution ingénieuse pour répondre à des besoins de communication avec peu de moyens matériels mais de la débrouillardise est utilisée par des groupes de JerryMakers dans plusieurs pays d’Afrique : Algérie, Bénin, Côte d’Ivoire, Tchad, Togo. En France, l’association « Jesuisjerry » est labellisée ordi 2.0.

@ Droit et éthique des robots : 3 propositions futuristes à lire ce week-end – Sciences – Numerama

Reconnaître que le robot humanoïde autonome être une « personne électronique » avec des droits et des devoirs ; lui demander de contribuer au financement de la sécurité sociale des humains, ou lui accorder des droits d’auteurs. Trois propositions qui figurent dans un projet de résolution du Parlement européen.

Elles sont excellentes ces 3 propositions … qu’en pensez-vous ?

On pourrait (partiellement) financer le revenu de base avec cette nouvelle taxe !

@ SavoirsCom1 dénonce la redevance liée à l’indexation des images – SavoirsCom1

SavoirsCom1 dénonce fortement la redevance liée à l’indexation des images par les moteurs de recherche d’images qui a été décidée en commission mixte paritaire dans le cadre du projet de loi création relatif à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine.

Loin d’être un progrès, cette « victoire » des ayant-droit n’accorde aucun droit nouveau aux internautes en contrepartie de la rémunération prévue. Elle n’est en rien un progrès puisque qu’aucun droit nouveau n’est concédé en échange de la rémunération prévue. Celle-ci tombera directement dans la poche des SPRD (société de perception et de répartition des droits). Au lieu d’attaquer le problème à la racine en organisant une fiscalité européenne des multinationales, la France préfère alimenter des organisations régulièrement dénoncées pour leur opacité et leurs frais de gestion élevés. Nous nous associons aux mots au texte de Nextinpact qui dénonce avec force un véritable scandale !

 

@ SWEETUX

@ Un guide Framabook pour les communautés – Framablog

Une communauté, comment ça marche ?
Et surtout comment faire pour que ça marche bien, que ça s’épanouisse et que ça dure ?

Nous sommes bien placés pour le savoir à Framasoft, la vie quotidienne d’une communauté se fait le plus souvent en mode bazar — peut-être devrais-je dire à la gauloise — jusqu’à ce qu’une bonne volonté à l’esprit plus cartésien prenne en charge une mise en ordre efficace, avec processus, deadline et animation d’une équipe (nous appelons ça des « comités »). Heureusement notre projet pluriannuel et planétaire dégooglisons internet nous fixe les grandes lignes d’une action qui reste empirique au jour le jour. Heureusement aussi que nous pouvons compter sur vous pour nous propulser, car c’est ainsi que nous avançons.
Bref, nous avons beaucoup à apprendre du nouveau Framabook que nous vous présentons aujourd’hui, car il s’agit d’un ouvrage fondé sur l’expérience et des cas concrets, et dont la démarche est celle d’un guide pas à pas pour une gestion optimale d’une communauté autour d’un projet libre. Vous allez le découvrir dans ce précieux manuel, les trois compères qui l’ont conçu n’ont rien oublié, car tous les détails qu’ils abordent peuvent s’avérer décisifs pour une communauté.
Avant d’ouvrir le Framabook qui vous attend, faisons connaissance avec Patrick et les deux Stéphane qui nous viennent d’INRIA, nous en saurons plus sur leurs motivations et l’esprit dans lequel ils ont travaillé.

@ Framavox : discutez, décidez, et faites entendre votre voix ! – Framablog

Dans les associations, les collectifs, les groupes de travail… ou même lorsque l’on passe sa nuit debout, il est un point essentiel de la collaboration : comment prendre des décisions ensemble ?

Bien entendu, le numérique peut être un outil formidable en cela : même séparés géographiquement, on peut discuter, se positionner, changer d’avis au cours des échanges. Chose amusante, c’est le logiciel libre qui répond le mieux à ces problématiques (à tel point que nous avons eu du mal à trouver une alternative « made in GAFAM » à cette nouvelle offre pour notre carte Dégooglisons Internet ^^ !)

Nous sommes donc fiers de mettre en avant les fonctionnalités du logiciel libre Loomio dans ce nouveau service : Framavox.

@ Privatisation du domaine public : avec la loi création, on a touché le fond ! | Autour de Wikipédia et des projets Wikimedia

Mercredi dernier a eu lieu la Commission Mixte Paritaire dans le cadre du projet de loi relatif à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine, les parlementaires ont frappé particulièrement fort avec deux mesures notablement absurdes et scandaleuses.

@ Dégooglisez votre entourage en quelques tutos-vidéos ! – Framablog

Les « framachins » se suivent et ne se ressemblent pas… et il est parfois difficile de les connaître tous et d’en faire profiter tout le monde autour de soi. Qu’à cela ne tienne, nous avons une communauté de bénévoles formidables qui prennent de bien belles initiatives sur le forum des Framacolibris.

Frédéric Véron, qui allie par ailleurs librisme et SVT, ainsi que Arpinux, qui œuvre aussi sur la distribution GNU-Linux pour débutants HandyLinux, nous ont donc concocté de mini-tuto-vidéos pour apprendre à utiliser certains de nos services… et montrer combien il peut être simple de commencer à se Dégoogliser.

Toute l’équipe de Framasoft tient à les remercier chaleureusement de leurs initiatives, ainsi que toutes ces personnes qui, souvent dans l’ombre, contribuent et participent aux projets que nous vous présentons…

@ Mozilla va changer d’identité mais ne sait pas trop quelle direction prendre – Business – Numerama

Mozilla veut changer de marque et d’identité, pour mieux exprimer ce qu’il fait et ce qu’il est. Mais plutôt que d’imposer elle-même sa révolution, la fondation s’en remet aux contributions de la communauté. Le changement se décidera dès cet été.

J’ai ma petite idée sur la route qu’ils devraient suivre … en espérant qu’ils ne se trompent pas de chemin (maintenant que Tristan Nitot  n’est plus “avec eux”…)

@ 49-3 : un serious game à jouer debout ! – Pop culture – Numerama

Plus qu’une tendance, le serious game politique est devenu un genre à part entière. Même si les réalisations ne connaissent pas le même succès qu’Angry Birds, ces jeux portent un regard à la fois critique et ludique sur nos sociétés. Et pour prolonger la mobilisation contre la loi travail, voici 49-3.

Il fallait oser & ils l’ont fait ! Très bonne idée …

@ Le chiffrement ne suffira pas – Framablog

Le chiffrement, s’il n’est pas encore dans tous nos usages — et loin s’en faut, chez la plupart des utilisateurs, est nettement devenu un argument marketing et une priorité pour les entreprises qui distribuent logiciels et services. En effet, le grand public est beaucoup plus sensible désormais à l’argument de la sécurité de la vie privée. Donc les services qui permettent la communication en ligne rivalisent d’annonces pour promettre et garantir une sécurité toujours plus grande et que l’on puisse activer d’un simple clic.

Que faut-il croire, à qui et quoi pouvons-nous confier nos communications ?

Tout chiffrer ne sera sans doute pas facile & suffisant, mais ça permettra de conserver un minimum de vie privée (par exemple en utilisant Telegram qui encourage les clients indépendants à utiliser leurs serveurs et qui propose des versions entièrement libres.) … c’est déjà bon un début ! (les autres solutions n’étant pas toutes 100% fiables)

@ Quand Microsoft instrumentalise l’Éducation Nationale | April

Paris, le 28 juin 2016. Communiqué de presse.

Autant il est courant de reprendre des citations d’écrivains, philosophes, personnalités politiques, autant il est invraisemblable de voir des décideurs de l’Éducation Nationale utilisés comme caution morale par la société Microsoft dans un marketing ambigu en direction du monde de l’éducation faisant suite au partenariat contesté signé en novembre 2015. Même s’il semble clair que le Ministère n’ait pas été acteur de cette campagne qui l’instrumentalise, cela renforce ce que nous dénoncions à savoir sa mise sous tutelle par cette entreprise américaine qui se poursuit au détriment d’une formation à l’informatique indépendante pour nos élèves qui ne peut se faire qu’en utilisant des logiciels libres et des formats ouverts.

Je ne reviendrais pas ici sur ce sujet de l’éducation ô souvent abordé sur l’une et/ou l’autre des composantes de mon site … puisque vous savez déjà “tout le mal que j’en pense”:)

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org


2/ Le coup de gueule du mois :

Cette fois, vous en aurez “2 pour le prix d’1” :

@ Directive Terrorisme : Le Parlement européen contre nos libertés | La Quadrature du Net

Paris, le 1er juin 2016 — Loin des feux de l’actualité français et européens, un projet de directive sur le terrorisme est en cours de discussion au Parlement européen et sera voté par la commission LIBE le 15 juin prochain. Cette directive, destinée à encadrer les politiques et législations antiterroristes européennes présentes et futures, est cruciale pour l’exercice des droits fondamentaux des Européens.
Or les discussions et négociations politiques actuelles laissent craindre un fiasco généralisé des libertés et un alignement par le pire des mesures attentatoires aux droits, notamment concernant Internet, par la censure et la surveillance. Les eurodéputés doivent redresser la barre et renforcer les garanties apportées aux citoyens européens.

Trop de sécurité tue la sécurité : les dernières nouveautés en la matière sont ahurissantes …

@ Neutralité du Net : La « consultation » du BEREC (ou la politique du découragement) | La Quadrature du Net

Paris, le 7 juin 2016 — Le BEREC (ou ORECE en français) vient de publier officiellement le projet de lignes directrices ayant vocation à clarifier le règlement sur les télécommunications2 et donc la neutralité du Net. Après des négociations qui se sont opérées dans le plus grand secret entre régulateurs nationaux – l’ARCEP en France – au sein du BEREC, il semble que rien ne soit mis en œuvre pour faciliter la procédure de consultation. La Quadrature du Net invite donc les internautes soucieux d’une défense solide de la Neutralité du Net à la rejoindre pour répondre collectivement à cette consultation.

(…)

Nous invitons le plus grand nombre de personnes à participer à cette consultation et à s’approprier ce sujet qui ne doit pas rester le pré carré des gros opérateurs de télécommunications.

Pour commenter les lignes directrices, c’est ici.

Encore une fois, nos politiques (qui n’ont rien compris à la technologie) sont encore “manipulés” par les lobbies … c’est désolant !

Source(s) & plus d’infos @


3/ Le coup de cœur du mois :

Lorsqu’une société éditant un logiciel propriétaire met la clé sous la porte : s’en est fini … plus aucune chance d’avoir un support technique ou de nouvelles versions …

Lorsqu’une société éditant un logiciel libre met (malheureusement) la clé sous la porte : il y a un espoir …

… puisque les sources sont libres, n’importe qui (individuellement ou collectivement peut reprendre la suite.

@ Pour sauver AbulÉdu, nous lançons une campagne de financement participatif – LinuxFr.org

La société RyXéo n’est plus, et c’est un énorme pincement au cœur que nous ressentons tous. Grâce à RyXéo et au modèle économique développé, de nombreux logiciels et services et de nombreuses ressources ont pu être créés.

La volonté militante de tous les acteurs d’AbulÉdu a toujours été de produire sous licence libre, et c’est en ce moment charnière que chacun peut prendre conscience que ce modèle est celui de la raison autant que de la passion.

En effet, grâce à ce choix de licence, AbulÉdu n’est pas mort. Dans n’importe quel autre projet développé par n’importe quelle autre société, les utilisateurs n’auraient que leurs yeux pour pleurer.

@ AbulÉdu : début d’une renaissance ? – Framablog

Si vous vous intéressez au libre pour l’école primaire, vous connaissez forcément AbulÉdu. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous rafraîchir la mémoire avec les précédents articles parus ici même : le premier et le deuxième.
Deux grosses annonces sont tombées ces derniers jours dans l’écosystème AbulÉdu ; une mauvaise et une bonne qui, nous l’espérons, deviendra excellente. Pour nous expliquer tout cela, rencontrons les membres de l’association AbulEdu-fr

@ XubEcol personnalisation de Xubuntu pour les écoles – LinuxFr.org

XubEcol est une personnalisation de la distribution GNU/Linux Xubuntu 16.04 LTS destinée aux écoles maternelles et élémentaires francophones. Elle est installée sur une classe mobile par la coopérative d’aide technologique et informatique des écoles.

XubEcol est conçue pour remplacer Windows XP, abandonné par Microsoft en avril 2014, sur le parc informatique des écoles, vieillissant, voire obsolète, car les moyens des collectivités territoriales qui les équipent sont limités. Les écoles qui ne disposent que d’ordinateurs âgés de 7 ou 8 ans, peuvent changer de système d’exploitation.

Et comme vous pouvez le constater, grâce à vous la campagne de financement participatif est un succès ! Longue vie à ce projet d’intérêt général !

Source(s) & plus d’infos @

 


Ce billet mensuel qui aurait dû être publié il y a 1 mois est maintenant en ligne : désolé pour ce retard.

Nota : un bonus concernant certaines actualités de juillet sera mis en ligne @infolibre ce soir  (& le numéro #0.14 début septembre reprendra toutes les actualités de l’été : juillet + août).

Rendez-vous à la rentrée pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière verte2

more