#3.29 La sélection de février 2018 @geek

7 minute(s) de lecture

Comme le mois dernier, vous trouverez ci-après quelques liens issus principalement de mes autonews (et/ou de mon shaarli) :

 

+ BONUS @

Guide juridique : Internet en libre accès, quelles obligations ? | La Quadrature du Net
Paris, 31 janvier 2018 – Avec l’aide de La Quadrature du Net, le projet de recherche netCommons vient de publier un guide pratique destiné aux organisations qui fournissent un libre accès à Internet (bibliothèques, locaux associatifs, magasins…). Face aux zones d’ombre (parfois entretenues par les pouvoirs publics) qui entourent nos droits, c’est à chacune et chacun d’entre nous de les comprendre et de les faire respecter.
Pourquoi revendre ses données personnelles est une énorme c… – Pixellibre.net
Le Think-tank Génération Libre vient de publier un rapport sur les données personnelles. Dans ce dernier, particulièrement libéral, les auteurs proposent « d’instaurer une patrimonialité des données personnelles », un « droit de propriété sur les données », afin de pouvoir vendre, ou non, ses données personnelles.
Nous allons nous demander si l’idée de monétiser ses données personnelles est bonne ou pas. Spoiler : c’est une aberration.
Données personnelles et droit de vendre des organes humains – Standblog
Il semblerait que j’ai froissé Gaspard Keonig, en comparant la vente de données personnelles (qu’il veut rendre possible dans un récent rapport de son think tank Génération Libre) à la vente d’un rein lors d’un Facebook Live sur la vie privée[2]. Smashée façon punchline entre deux des questions d’internautes balancées en rafales, ma réponse manquait forcément de profondeur. Un tweet rageur et une série de mails de Gaspard plus tard, il est temps de donner une réponse plus claire et plus posée.
Pourquoi comparer la vente de données personnelles à la vente d’un rein ?
Numérique Libre à l’ère du Cloud : se résigner à vivre dans écosystème Google ? – Tristan Nitot | April
Avec l’avènement du SaaS (Software as a Service), du cloud et du smartphone, quelle place reste-t-il au logiciel libre et à la bidouille ? Peut-on espérer répandre le libre auprès de tous alors que Google et Facebook semble rafler la mise ? À quoi pourrait ressembler un cloud libre pour tous ? Faut-il vraiment s’inquiéter d’une hégémonie des GAFAM alors que nous n’avons rien à cacher ? Voici les réponses auxquelles Tristan Nitot va répondre lors d’une conférence qui a des vrais morceaux de cochons dedans.
Pourquoi mes données personnelles ne peuvent pas être à vendre ! | InternetActu.net
Permettre à chacun de vendre ses données personnelles a toujours été une réponse simpliste, plusieurs fois avancée, toujours repoussée. Quand on entend un minimum ce que sont les données personnelles, on comprendra très vite qu’en fait, cette marchandisation des données, cette « patrimonisation » comme on l’appelle, est impossible.
Déclaration d’indépendance du Cyberespace – JCFrogBlog4
John P.Barlow est décédé hier. Il est l’auteur de ce texte qui fait référence et dont je me permets de copier ci-dessous la traduction française réalisée par Hache. Difficile de mieux décrire ce que certains appellent notre utopie, et qui malgré les coups, 22 ans plus tard, reste bien vivante.
Démystification du RGPD – Xavier Mouton-Dubosc et Benjamin Benifei | April
Un texte européen entrera en application en mai prochain pour protéger la vie privée des individus ainsi qu’encadrer la collecte et les transferts de leurs données personnelles. À l’inverse de dizaines de webinars paranos, cette présentation du règlement général sur la protection des données (RGPD) vise à rappeler les fondamentaux, les droits des uns ainsi que les obligations des autres. Si comme beaucoup d’experts RGPD, vous n’avez pas lu le RGPD, cette conférence est faite pour vous.
Facebook sans boussole morale – Standblog
Je titrais récemment la mauvaise réputation de Facebook, qui vient juste derrière Marlboro quand on demande aux américains de choisir les entreprises qui sont toxiques pour la société. Cette semaine continue dans la même veine, avec Wired qui balance une couverture choc :
Vous ne lisez pas les conditions générales d’utilisation ? Cette IA le fait pour vous – Tech – Numerama
Comme il est de notoriété publique que les conditions générales d’utilisation ne sont lues par personne, des initiatives ont vu le jour pour faire ce travail à votre place et vous proposer un résumé de ce qu’elles contiennent. C’est le cas de Polisis, un système d’intelligence artificielle.
Le principal risque de l’IA ? Qu’elle soit utilisée par des humains avec de mauvaises intentions – Tech – Numerama
Une vingtaine d’experts ont rédigé un rapport dans lequel ils présentent les risques liés à l’intelligence artificielle. Selon le texte, le plus alarmant serait que la technologie tombe entre de mauvaises mains.
Protéger sa vie privée sur le web, exemple avec Firefox – LinuxFr.org
Un internaute peut penser que sa navigation sur le web est noyée dans la masse, et que personne ne s’intéresse à la pister, puisqu’elle n’a pas d’importance particulière. C’est le genre de réponse que l’on peut entendre autour de soi quand on tente de sensibiliser au pistage. Ces assertions ne sont malheureusement pas valables. Bien au contraire, le comportement des internautes intéresse beaucoup les grandes sociétés : beaucoup fondent leur modèle économique^W de fonctionnement dessus, pour refourguer de la publicité au passage qui est leur vrai client payant (vu que c’est gratuit en utilisateur, tu es le produit :/).

J’espère que cette nouvelle formule vous conviendra …

Nota : il est tout à fait possible que des billets proposés ici le soient également dans mes autres billets de ce jour : c’est tout à fait normal, car les “publics visés” ne sont pas nécessairement les mêmes…


+ de news @ geek’Autonews

& + de news @ sam7’Autonews & Sam7’Shaarli

Bonnes découvertes & bonnes lectures.