#36 La sélection de mi-novembre à fin décembre 2018

#36 La sélection de mi-novembre à fin décembre 2018

11 minute(s) de lecture

Comme annoncé il y a 2 semaines, je vais petit à petit rattraper mon retard de publication d’un peu plus d’un an en quelques semaines d’ici la fin de l’année environ, pour ensuite débuter l’année 2020 sur de bonne nouvelles bases. Durant ces quelques semaines, je vais aller à l’essentiel en rediffusant ici les principaux liens rediffusés ces dernières semaines via mon inséparable Shaarli (qui a enfin repris du service après une très longue pause...)


 

SOURCE : Résumé en quelques liens de l’actualité de mi-novembre à fin décembre 2018 @ http://shaarli.sam7.blog/?do=daily&day=20191003


ZOOM @

Dans cette nouvelle section, je mets ici en avant quelques articles parmi les plus intéressants de la période considérée :

MobiliZon : reprendre le pouvoir sur ce qui nous rassemble – Framablog

Nous voulons façonner les outils que les géants du Web ne peuvent ni ne veulent créer. Pour y parvenir, nous avons besoin de votre soutien.

Penser hors des sentiers battus par les actionnaires

Pauvre MeetUp ! Pauvre Facebook avec ses événements et ses groupes ! Vous imaginez combien c’est dur, d’être une des plus grandes capitalisations boursières au monde ? Non mais c’est que les actionnaires ils sont jamais contents, alors il faut les arracher avec les dents, ces dividendes !

Nos pauvres petits géants du Web sont o-bli-gés de coder des outils qui ne vous donnent que très peu de contrôle sur vos communautés (familiales, professionnelles, militantes, etc.). Parce qu’au fond, les centres d’intérêt que vous partagez avec d’autres, c’est leur fonds de commerce ! Nos pauvres vendeurs de temps de cerveau disponible sont trop-for-cés de vous enfermer dans leurs plateformes où tout ce que vous ferez sera retenu envers et contre vous. Parce qu’un profil publicitaire complet, ça se vend plus cher, et ça, ça compte, dans leurs actions…

https://joinmobilizon.org/fr/

Arte lance une web-série documentaire sur le travail, l’argent et le revenu de base – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Le lundi 19 novembre 2018, une série documentaire interactive est apparue sur nos écrans : Gagner sa vie. Arte diffuse sept épisodes autour du revenu de base, pour inviter l’internaute à s’interroger sur son rapport au travail, à l’argent et à réfléchir sur un modèle de société à réinventer. D’Israël au Kenya en passant par le Japon et les États-Unis, les auteurs ont fait le tour du monde pour décrire six initiatives où le revenu ne provient pas directement d’un travail « normal ». Présentation.

Toucher un salaire sans labeur : l’idée paraît folle, mais des expériences concrètes existent. C’est ce qu’ont souhaité montrer Margaux Missika et Yuval Orr, co-auteurs de cette web-série qui aboutit après deux ans et demi de préparation.

https://www.earn-a-living.com/fr/

Gilets jaunes : le revenu de base comme réponse aux inégalités et à la pauvreté – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Depuis plusieurs semaines, les manifestations des « gilets jaunes » s’intensifient. L’augmentation des taxes sur les carburants est l’étincelle qui a provoqué cette explosion sociale, mais aujourd’hui les critiques de ces citoyen·ne·s en colère vont plus loin. Si les revendications de ces actions ne sont pas uniformes, certaines d’entre elles vont dans le sens d’un revenu de base.

Les citoyen·ne·s du mouvement des « gilets jaunes » en ont ras-le-bol de « perdre leur vie à la gagner ». Actuellement, avec de maigres revenus, on ne parvient plus à vivre dignement, à vivre sa propre vie. La pauvreté est en effet toujours une triste réalité en France, notamment pour les travailleurs·ses pauvres qui représentent 7,1% des personnes dans l’emploi (par exemple les personnes qui travaillent en milieu rural, où les transports en commun ne se rendent pas). Aujourd’hui, 13,9% de la population vit sous le seuil de pauvreté en France. Selon l’OCDE, le taux de chômage est de 9,2%, dont 44% sont des chômeurs·ses de longue durée.

Pour autant, le récent plan de lutte contre la pauvreté proposé par Emmanuel Macron n’est pas à la hauteur des enjeux, comme nous le rappelions dans notre communiqué du 13 septembre. Le revenu universel d’activité qu’il propose pourrait même devenir une régression sociale, en fonction des aides qui seront remplacées et des conditions qui seront imposées.

Liberté d’in-expression : quand les États de l’Union européenne souhaitent sous-traiter la censure aux géants du web !

Le texte européen le plus liberticide de cette décennie est en approche

Hors un certain nombre de pays qui se sont opposés à ce texte, le Conseil de l’Union européenne vient d’acter un projet de loi au parfum pour le moins désagréable pour ce qui concerne les libertés publiques. Poussé par la gouvernance actuelle française, ce texte – peu médiatisé – pourrait s’avérer l’un des coups les plus violents jamais portés à la liberté d’expression dans les pays « démocratiques » de l’Union européenne. Le débat autour de ce texte va maintenant se poursuivre au parlement européen.

Il convient de préciser que le 12 décembre 2018 un premier rapport sur la lutte antiterroriste a été adopté à une très large majorité : sur 661 votants, 474 ont voté en faveur de ce dernier tel qu’il a été amendé, 112 voix contre, 75 votants se sont abstenus. Cette adoption était prévisible. Il faut toutefois noter qu’elle s’est déroulée dans un contexte très particulier : au lendemain du terrible drame de Strasbourg à proximité du marché de Noël. Ce rapport sur « les observations et les recommandations de la commission spéciale sur le terrorisme » est dans la même ligne. Ce rapport désormais adopté est un marchepied qui vient appuyer le texte à venir, texte qui recommandera entre autres mesures la sous-traitance de la censure aux géants de l’Internet.

« Nous ne sommes pas en démocratie » ou le tirage au sort comme alternative ?

« Nous ne sommes pas en démocratie » est l’un des leitmotivs des gilets jaunes, mettant en question la démocratie représentative dans sa consistance et sa forme en appelant parfois de leurs vœux la tenue d’un référendum d’initiative citoyenne (RIC), voire même l’idée d’une assemblée constituante tirée au sort. Les réponses bien pensantes les renvoient immédiatement dans les cordes : « nous vivons un état de droit, nous avons la liberté de paroles et d’opinions, ils ne savent pas ce qu’est LA démocratie ». Un peu comme si la voix des sans voie(x), que nous décryptions dès 2002 dans un article sur la sociologie des votes « périphériques », trouvait aussi une autre alternative que le vote d’extrême-droite.

Bien sûr, la revendication d’un partage plus équitable des richesses est au cœur du mouvement mais cela est loin de l’épuiser. Peut-on questionner la démocratie représentative ? Tel est en substance l’un des enjeux de ce débat.

Jérémie Zimmermann : 1984, un manuel d’instructions ? | April

Titre : 1984, un manuel d’instructions ?
Intervenants : Jérémie Zimmermann – Bruno, intervieweur
Lieu : Thinkerview
Date : octobre 2018
Durée : 1 h 24 min
Visionner la vidéo ou écouter le podcast
Licence de la transcription : Verbatim
Illustration : copie d’écran de la vidéo.
NB : transcription réalisée par nos soins, fidèle aux propos des intervenant·e·s mais rendant le discours fluide.
Les positions exprimées sont celles des personnes qui interviennent et ne rejoignent pas nécessairement celles de l’April, qui ne sera en aucun cas tenue responsable de leurs propos.

https://thinkerview.video/videos/watch/a9e9c1ff-45b6-4f72-bfe9-6676431d1d62

Licence Creative Commons
Cette œuvre vidéo et sonore de Thinkerview est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
Mettre obligatoirement un lien vers la source originale entière en cas de réutilisation. Merci.

https://www.thinkerview.com/jeremie-zimmermann-1984-un-manuel-dinstructions/

 


 


 

more