Le mouvement libre ne s’oppose pas aux transactions commerciales tant que les libertés définies dans la licence libre sont respectées. On retrouve une approche économique assez classique selon laquelle la suppression des barrières à l’entrée due à la rétention d’information doit concourir à la création d’un prix équitable.

Les licences qui restreignent les droits accordés aux utilisateurs à d’autres fins que la préservation des libertés conférées, notamment des restrictions commerciales, ne sont donc pas des licences libres.

Le libre n’est pas conditionné par la gratuité, et la gratuité n’implique rien vis-à-vis du libre. Cette erreur est d’autant plus difficile à dissiper que le mot libre est parfois synonyme de gratuité (entrée libre, etc.). Cet amalgame est encore plus marqué dans les pays anglophones où le mot « free » est homonyme de libre et de gratuit.

Enfin du fait même des libertés caractérisant le mouvement du libre, tout acquéreur d’une œuvre libre peut en distribuer autant de copies qu’il le souhaite, au prix qu’il le veut. Chaque possesseur d’une copie d’une œuvre libre peut donc partager des copies gratuites. Pour le libre la gratuité n’est donc pas un objectif, mais un simple effet de bord.

La confusion s’est également grandement amplifiée depuis l’apparition de Creative Commons qui diffuse les populaires licences éponymes. Certaines de ces licences sont libres, et d’autres non, car elles interdisent par exemple la diffusion commerciale, ou les modifications. Les tensions créées par l’emploi de l’expression de licence libre pour désigner de telles licences ont engendré de nombreux et longs débats houleux sur internet, avec des interrogations sur « la liberté du mot libre ». Les partisans de ces licences plus restrictives emploient désormais généralement le terme de licences de libre diffusion. Elle correspondent en définitive plus à des licences de gratuiciel. Creative Commons signale les licences libres par le logo « approved for free cultural works » (ndt : « approuvé pour les œuvres culturelles libres ») dans les résumés de celles-ci, mais ne présente pas de logo contraire pour ses autres licences.

>>> Source & plus d’infos @ https://fr.wikipedia.org/wiki/Culture_libre

Wikipédia - L'encyclopédie libre

more