La Grande Question sur la vie, l’univers et le reste

La Grande Question sur la vie, l’univers et le reste (en anglais : The Ultimate Question of Life, the Universe and Everything) est – dans l’œuvre de science-fiction de Douglas AdamsLe Guide du voyageur galactique – la question ultime sur le sens de la vie. Une réponse est proposée : le nombre 42, mais le problème est que personne n’a jamais su la question précise. Dans l’histoire, la réponse est cherchée par le super-ordinateur Pensées Profondes (Deep Thought en version originale — dans les anciennes éditions, Grand Compute Un). Cependant, il n’était pas assez puissant pour fournir la question ultime après avoir trouvé la réponse (à la suite de 7,5 millions d’années de calculs). La réponse de Pensées Profondes embarque les protagonistes dans une quête pour découvrir la question qui y correspond.

La recherche de la réponse ultime

Selon Le Guide du voyageur galactique, des chercheurs d’une race hyper-intelligente et pan-dimensionnelle construisirent le deuxième plus grand ordinateur de tous les temps, Pensées Profondes, pour calculer la réponse à la grande question sur la Vie, l’Univers et le Reste (a1). Après sept millions et demi d’années à réfléchir à la question, Pensées Profondes fournit enfin la réponse : « quarante-deux (a2) ».

« Quarante-deux ! cria Loonquawl. Et c’est tout ce que t’as à nous montrer au bout de sept millions et demi d’années de boulot ?
— J’ai vérifié très soigneusement, dit l’ordinateur, et c’est incontestablement la réponse exacte. Je crois que le problème, pour être tout à fait franc avec vous, est que vous n’avez jamais vraiment bien saisi la question (a3). »

 

La recherche de la question ultime

Pensées Profondes informa les chercheurs qu’il construirait un deuxième ordinateur plus puissant, qui inclurait des êtres vivants dans son processus, pour leur dire quelle est la question. Cet ordinateur s’appelait la Terre et était si grand qu’on le confondait souvent avec une planète (a4). Les chercheurs eux-mêmes prirent l’apparence de souris pour faire fonctionner le programme (a5). Mais la question fut perdue cinq minutes avant le moment où elle devait être trouvée, à cause de la démolition de la Terre par les Vogons (a5), soi-disant pour construire une voie hyperspatiale (a6). Plus tard dans la série, on apprend que les Vogons ont été engagés pour détruire la Terre par une association de philosophes et de psychiatres qui craignaient de perdre leur travail, une fois que tout le monde connaîtrait le sens de la vie.

Faute de connaître la question, les souris proposèrent « Combien de routes un homme doit-il prendre ? » (en anglais « ‘How many roads must a man walk down? », le premier vers de la chanson Blowin’ in the Wind de Bob Dylan) (a7), après avoir envisagé et rejeté diverses autres questions comme « Qu’est-ce qui est jaune et dangereux (a8)? » (la réponse est « un flan infesté de requins »).

À la fin de Globalement inoffensive, qui est le dernier roman de la série, il y a une dernière apparition du nombre 42. Tandis qu’Arthur et Ford sont déposés au club Beta, Ford crie au chauffeur de taxi de s’arrêter « là, au quarante-deux […] juste ici (a9)! » La Terre entière (dans toutes les dimensions) est immédiatement détruite après cette dernière référence, ce qui pourrait laisser penser que la question ultime est « Où est-ce que tout se finit ? »

***

Le Guide du voyageur galactique

ou H2G2 (sigle du titre original The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy), est un univers de science-fiction humoristique imaginé par l’écrivain britannique Douglas Adams. Son nom provient de celui de l’objet symbolique de la série : un livre électronique, le Guide.

La saga, née en 1978 sous forme de feuilleton radiophonique, a depuis été déclinée au cours de différentes adaptations : romanssérie téléviséepièces de théâtre, ou encore long métrage pour le cinéma.

Les différentes adaptations

  • Le feuilleton radio, de Douglas Adams, diffusé sur la BBC en 1978 et 1980, totalise douze épisodes de trente minutes répartis en deux saisons. Une version française fut réalisée en 1995 et est désormais disponible en ligne.
  • La suite du feuilleton radio, composée de dix-huit nouveaux épisodes, est réalisée dès 2004 par Dirk Maggs (en) à partir des trois derniers livres.
  • Plusieurs pièces de théâtre.

 

>>> Sources & plus d’infos @ H2G2 (42)

 

>>> « Bonus » sur : http://www.quarante-deux.org/

more